Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 13:26

  
Dernièrenement une polémique est née suite aux propos de Laurent WAUQUIEZ concernant le RSA. Selon lui, l'assistanat est assimilé comme un "cancer de la société française".
  
D'un côté, il y a les bénéficiaires du RSA, avec 400 euros par mois, juste de quoi payer les factures qui ne cessent d'augmenter et essayer de vivre avec ce qui reste,... quand on y arrive !
 
De l'autre côté, il y a les nantis, comme les sénateurs par exemple, qui touchent 11 540 euros nets par mois. Et qui ne font même pas leur boulot correctement. Cherchez l'erreur  !
De qui se moque-t-on ???
 
Donc, si vous touchez le RSA, surtout, ne culpabilisez pas ! Je trouve même que cela n'est pas suffisant pour bien vivre et ceci par rapport à l'article 25 des Droits de l'Homme !
 
Selon l'alinéa 1 de l'article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme : Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

 
 

Il (Laurent wauquiez) a également émis l'hypothèse "de plafonner le cumul de tous les minima sociaux à 75% du Smic, pas plus". Le ministre avait également décrit les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française".

 
Le Sénat, danseuse de la République ?

 
Les avantages des sénateurs
 
Un sénateur touche 11 540 euros nets par mois. La moitié de cette somme, une enveloppe destinée à couvrir les frais professionnels, échappe légalement au fisc. « Sans oublier la gratuité permanente à la SCNF, à la RATP et chez Air France » rappelle l'auteur. Les sénateurs touchent également une « prime informatique » de 1000 euros par mois. Cette prime, purement fictive mais bien réelle dans le porte-monnaie des sénateurs leur « permettrait d'acheter des dizaines d'ordinateurs sur l'ensemble de leur mandat et d'ouvrir un magasin d'informatique lors de leur retraite », ironise Yvan Stefanovitch. Un mandat de six ans de sénateur donne droit à une pension de 1869 euros, alors qu'en moyenne, un salarié français doit cotiser 40 ans pour avoir une retraite moyenne de 1500 euros.
 
Un absentéisme record
 
Selon les auteurs du livre, seuls 90 sénateurs sont assidus. 120 ne seraient présents dans l'hémicycle qu'à « temps partiel » et 120 autres ne mettraient quasiment jamais les pieds au Sénat. Parmi ces derniers, Gérard Collomb, le maire de Lyon ou encore Jean-Noël Guérini, le président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article

commentaires