Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 16:48

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/psychologie-sortir-du-placard-un-geste-b%C3%A9n%C3%A9fique-pour-153017328.html

 

 

Les homosexuels qui parlent publiquement de leur orientation sexuelle sont nettement moins stressés que ceux qui ne le font pas, montre une étude menée au Centre d'études sur le stress humain de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine.

Le Dr Nathan Smith Grant explique que l'acceptation de soi et la communication jouent un rôle positif sur la santé et le bien-être des minorités sexuelles.

Cette recherche a été réalisée grâce à la participation de 87 personnes dont l'âge moyen était de 25 ans. Elles ont toutes été soumises à des examens, notamment des tests psychologiques, et à de nombreux prélèvements.

Les chercheurs ont évalué le niveau de cortisol, l'hormone du stress, et une vingtaine de marqueurs biologiques (les niveaux d'insuline, de sucre et de cholestérol, la pression sanguine et l'adrénaline). Des échantillons de sang, d'urine et de salive ont également été prélevés.

Le groupe de participants comptait 46 homosexuels et bisexuels (GLB) et 41 hétérosexuels. Parmi les 45 personnes homosexuelles et bisexuelles, 31 (19 hommes et 12 femmes) affichaient publiquement leur orientation et 14 ne la révélaient pas.

Les résultats

Certains résultats obtenus ont surpris les auteurs. Par exemple, les hommes GLB ont montré moins de symptômes dépressifs que les hommes hétérosexuels. En outre, les GLB qui s'affichaient ouvertement dans leur milieu avaient encore moins de symptômes psychiatriques que ceux qui vivaient secrètement leur sexualité.

Le Dr Smith Grant explique cette réalité par le fait que le stress lié à la stigmatisation force les minorités sexuelles à mettre au point des stratégies d'adaptation qui les rendent plus efficaces au stress dans la vie de tous les jours.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Psychosomatic Medicine.

Partager cet article

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 15:08

Bravo à toute l'équipe de Lyon. Ananta, tu es superbe !

Le groupe Aramis-international représentant notamment les homosexuels Raëliens a organisé une manifestation contre les propos haineux de l'archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, à propos du droit au mariage pour les homosexuels. Même si les Raëliens considèrent le mariage traditionnel comme un contrat inutile, ils ont tenu à manifester leur soutien à la proposition de loi française en faveur du mariage entre personnes du même sexe comme une étape nécessaire pour une société vraiment égalitaire.

 http://www.youtube.com/watch?v=bNOoYecGHZU

.

www.rael.org
www.aramis-international.org
www.facebook.com/groups/aramis.international/?ref=ts&fref=ts

Partager cet article

Repost 0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 07:20

Partager cet article

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 19:54

 

http://www.tetu.com/actualites/international/a-cuba-un-gay-se-marie-avec-une-transsexuelle-19995


Le dissident gay Ignacio Estrada a épousé samedi la transsexuelle Wendy Iriepa lors d'une cérémonie inédite et hautement politique qui s'est tenue au palais des Mariages de La Havane, à Cuba.

Scénario inédit samedi à Cuba. Défiant la pluie et les préjugés, la transsexuelle Wendy Iriepa, 37 ans, a épousé le militant gay Ignacio Estrada, âgé de 31 ans. La cérémonie s'est déroulée au palais des Mariages de La Havane. «C'est le plus beau jour de ma vie», a affirmé Wendy Iriepa, drapeau arc-en-ciel au bras.

Comme à n'importe quel mariage, des dizaines d'invités ont lancé du riz sur le couple entrant dans le palais aux accents de la Marche nuptiale. Les invités étaient pour beaucoup des dissidents. La centaine de spectateurs massés sur le trottoir d'en face et l'embouteillage provoqué par l'attroupement de journalistes soulignaient le côté inhabituel de la noce.

«Ce n'est pas une provocation, c'est une reconnaissance»
Si, techniquement, il ne s'agit pas d'un mariage homosexuel, Wendy Iriepa disposant d'une carte d'identité affirmant son sexe féminin, tout a été fait pour souligner le côté politique de cette union. A commencer par la date, puisque samedi était le jour du 85ème anniversaire du leader de la Révolution, Fidel Castro.

Pour le couple, ce mariage «marque une nouvelle étape à Cuba» et constitue un «cadeau» à Fidel Castro, qui a admis l'année dernière qu'il avait une part de responsabilité dans la discrimination dont ont été victimes les homosexuels dans les années 60 (lire notre article: http://www.tetu.com/actualites/international/fidel-castro-admet-son-role-dans-les-discriminations-faites-aux-gays-a-cuba-17801). «Ce n'est pas une provocation, c'est une reconnaissance», a expliqué à l'AFP Ignacio Estrada, séropositif et militant de la lutte contre le SIDA. «Notre mariage va être un hymne à la liberté, pour les droits de la communauté LGBT».

Un «rêve de femme»

Même si elle voit sa noce comme «le premier mariage gay à Cuba», Wendy Iriepa dit réaliser simplement son «rêve de femme». Elle a abandonné sa condition d'Alexis en 2007, lors d'une opération chirurgicale gérée par le Centre d'Education sexuelle (Cenesex), que dirige Mariela Castro, fille du président Raul Castro et nièce de Fidel. Si cette dernière a finalement refusé d'être témoin au mariage quand elle a appris que le marié était un opposant, elle a cependant envoyé ses félicitations aux jeunes mariés.

A Cuba, où 16 opérations de changement de sexe ont officiellement été pratiquées depuis 1988, les unions entre personnes de même sexe ne sont pas légales, même si le Cenesex s'efforce de promouvoir une loi les autorisant. «J'ai toujours dit que j'étais gay», tente d'expliquer Ignacio. «Mais avec Wendy, c'est complètement différent. Aujourd'hui, je ne sais plus ce que je suis, tout ce que je sais, c'est que je suis amoureux d'une femme», conclut-il.

Partager cet article

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 12:45

   

Voici ci-dessous le texte d'un de mes amis qui a participé à de multiples conférences dans plusieurs villes de France pour amener quelques éclairages scientifiques concernant l'origine de l'homosexualité et surtout pour défendre le droit des diversités sexuelles.

 

N'hésitez-pas à aller sur son blog http://homosexualite-religion.over-blog.com/ où il y a de nombreux articles concernant l'homosexualité dans l'histoire et comment elle était perçue par différentes civilisations.

 

Mon intervention lors de la conférence SEXE&CONSCIENCE organisée par le MOUVEMENT RAELIEN.

Bonjour, je suis Osiris GAIL, Massothérapeute et responsable de la branche ARAMIS-International en France. ARAMIS est l’association Raëlienne des Minorités Sexuelles fondé par Raël en 2004. A ce titre, j’aurais le plaisir de vous parler des diversités sexuelles car je me s’en concerné par le thème de cette conférence puisque je suis homosexuel d’origine antillaise ayant du faire face et ce très jeune à l’hostilité d’un environnement et d’une éducation stricte catholique ne reconnaissant pas et condamnant l’homosexualité.

Aussi, conscient de l’enjeu capital de porter à la connaissance du public le caractère génétique de toutes les sexualités afin de faire disparaître les discriminations liées à l’orientation sexuelle et éradiquer l’homophobie causée par l’ignorance.

Cette association ARAMIS regroupe des femmes et des hommes partout dans le monde, hétérosexuels, homosexuels, lesbiennes, bisexuelles, transsexuelles et dont l’objectif premier est celui d’informer le public du caractère génétique de toutes les sexualités. Je dis bien, caractère génétique de l’orientation sexuelle, cela veut dire qu’au même titre que la couleur de la peau, des yeux, des cheveux, etc, l’orientation sexuelle fait partie des caractéristiques spécifiques chez l’individu donc naturellement intégrer à son code génétique et qui n’affecte en rien le comportement, l’épanouissement ou le développement de celui-ci.

Ce qui n’est pas le cas avec une anomalie génétique qui comme son nom l’indique est un dysfonctionnement ou la dénégérence d’un ou plusieurs chromosomes dans un gêne qui va affecter le développement et l’épanouissement ainsi que l’équilibre mental ou physique d’une personne comme pour les cas de maladie héréditaire, mucoviscidose, la myopathie la maladie de hunter, trisomies, Cela fait près de 40 ans que Raël, fondateur du Mouvement Raëlien International l’a écrit dans un de ces ouvrages dont le titre « Les ET m’ont emmené sur leur planète » «je cite … Chacun doit avoir une vie sexuelle en harmonie avec ses goûts, ses attirances naturelles. La différenciation sexuelle d’un individu dans le ventre de sa mère se fait très tardivement sentir, et il y a des hommes très hommes, des hommes féminins, des femmes très viriles et des femmes très féminines avec tous les dégradés intermédiaires possibles et imaginables. Tout cela est génétique et reprocher à un homosexuel d’être un homosexuel, c’est aussi stupide que de reprocher à un homme d’être un homme ou un chat d’être un chat ».

La sexualité n’a pas à répondre à une norme mais est simplement génétique donc naturelle. D’hier à aujourd’hui de nombreux experts généticiens et biologistes dans l’étude du cerveau et du comportement humain confirment le caractère génétique de toutes les sexualités, le Pr Jacques Balthazar, endocrinologue qui a écrit un livre sur la biologie de l’homosexualité intitulé « On nait homosexuel, on ne choisit pas de l’être » il va jusqu’à faire cette remarque dans son livre : "Si l'homosexualité n'est pas un vice ou une perversion, et quelque part même pas un choix, il n'y a aucune raison de persécuter les homosexuels", ainsi que les recherches faites en 2008 par des chercheurs de l’Université de Melbourne et l’Ucla qui démontre que le gène de la transsexualité existe. En 2009, une autre étude, faite par l’Institut de recherche de Melbourne en Angleterre, à démontré que les homophobes sont le plus souvent des homos-refoulés puisqu’ils combattent leur propre sexualité.

La problématique liée à la non-acceptation de l’homosexualité réside dans des croyances infondées véhiculées par les religions judéo-chrétiennes voulant imposer une norme de la sexualité en plus limitée à la reproduction en diabolisant le plaisir. Ce qui est incontestablement faux et une atteinte évidente aux libertés individuelles et aux droits de l’Homme.

Ces religions sont responsables de l’augmentation de l’homophobie et du climat de haine existant à l’encontre des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuelles qui sont constamment discriminés dans une société qui n’a pas compris en quoi sa richesse dépend de sa diversité et qui va jusqu’à restreindre les droits de ces citoyens parce qu’ homosexuel-les (notamment sur les questions du mariage et l’adoption pour les couples, sans parler de ces pays qui pourchassent et condamnent l’homosexualité et sont directement complices des massacres perpétrées sur les personnes gays&lesbiennes à cause de l’ignorance et des lois liberticides). Ce qui est anticonstitutionnelle et indigne de pays se disant « civilisés ». ART 1 de la constitution et la DUDDH « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en droit ».

Le deuxième objectif d’Aramis est celui de lever tout les tabous et la culpabilité sur la sexualité de manière générale mais surtout sur l’homosexualité pour permettre aux individus de s’épanouir pleinement dans le respect et qu’ils puissent vivre leur sexualité et l’exprimer en toute liberté. Ce qui n’est pas normal c’est de vouloir imposer à des personnes d’avoir une sexualité adoptée par la majorité. C’est le devoir de la société de faire en sorte que tous les êtres humains bénéficient des mêmes droits. L’éducation droit viser au respect des différences telles qu’elles soient ainsi qu’à l’épanouissement total de l’individu quelle que soit sa sexualité en sensibilisant les individus et ce dès leur plus jeune âge à la diversité.

Pour vivre dans un monde harmonieux il est indispensable de reconnaitre toutes les différences car c’est la voie qui conduira à plus d’amour sur la planète. Comme nous pouvons le voir la nature est un parfait exemple de cette biodiversité en harmonie. Dans plus de 350 espèces animales répertoriées l’homosexualité existe et la sexualité animale n’a pas qu’un but d’assurer la pérennité des espèces mais aussi le plaisir d’après les spécialistes étudiant et observant le comportement animal. Donc si la nature l’homosexualité existe en vertu de quoi il en serait différemment pour les êtres humains ?

Enfin Aramis est attaché à la création d’associations de médiation constituées de personnel enseignant, psychologues, médecins, sociologues, responsable d’associations LGBT, bénévoles gays&lesbiennes, parents, enfants, dont l’objectif est de mener régulièrement dans les établissements scolaires des campagnes de sensibilisation et d’information pour éduquer les jeunes au respect des différences et répondre à leur question sur les diversités sexuelles et ses conséquences.

Ce qui contribuerait à la fois, à responsabiliser la jeunesse sur une sexualité consciente, mais aussi, faire baisser le taux de violences à caractère homophobe dans les établissements secondaire et universitaire et surtout diminuer le taux de suicide, 2ème cause de mortalité en France dont 10% est lié à l’homosexualité. La PAIX MONDIALE PASSE PAR LES MINORITES SEXUELLES.

JE VOUS INVITE A VISITER NOTRE SITE WWW.ARAMIS-INTERNATIONAL.ORG OU WWW.RAELANGAY.ORG

Partager cet article

Repost 0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 13:04

 

 

Une soixantaine de couples lesbiens vont s'unir lors d'une cérémonie collective organisée à Taïwan, où les associations homosexuelles espèrent la légalisation prochaine des mariages gays, a indiqué une organisatrice de cet événement.

Un millier de tickets ont été vendus pour assister à cette fête, qui se déroulera à Taipei à la fin du mois, avec des visiteurs venus de Chine, de Thaïlande et des Etats-Unis, a précisé AJ Wang.

"Nous voulons montrer au public que beaucoup de couples gays n'hésitent pas à s'engager l'un envers l'autre et qu'ils méritent d'être reconnus comme tels et d'être traités de manière équitable", a-t-elle ajouté.

Le mariage homosexuel n'est pas légal à Taïwan mais les organisateurs ne craignent pas une interdiction du gouvernement. La tolérance envers les homosexuels est en hausse sur l'île, qui a accueilli en 2010 la Gay Pride la plus importante d'Asie, avec 30.000 participants, selon les associations représentant les homosexuels.

En 2003, le gouvernement avait préparé un projet de loi qui légalisait le mariage gay et autorisait l'adoption par les couples homosexuels, une première en Asie. Mais cette loi, controversée, n'a jamais été présentée au Parlement.

Le président taïwanais Ma Ying-jeou a déclaré par le passé qu'il respectait les couples homosexuels mais que l'opinion publique devait être prête avant que ce projet de loi passe devant le parlement.

Aux Etats-Unis, l'Etat de New York est devenu le 24 juin dernier le 6e Etat américain, et de loin le plus grand, à autoriser le mariage gay.

Partager cet article

Repost 0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 11:49

 

La rédaction de Yagg.com n'hésite pas à censurer les commentaires, provenant de personnes différentes d'eux. Ci-dessous celui d'un de mes amis qui a été censuré pour la quatrième fois !
  
Comment les homosexuels peuvent-ils arriver à se faire respecter s'ils ne respectent pas eux-mêmes les différences chez les autres, y compris religieuses ?
  

Bonjour,

Cela fait plus de 4 ans que je suis inscrit sur votre site Yagg.com et que je m'intéresse de prêt à l'actualité gays&lesbiennes et le partage à ma mailings liste LGBT raëlienne car  moi-même homosexuel, black et raëlien, donc constamment soumis à la discrimination de tout bord.

 

Je trouve alarmant pour la communauté Yagg d'entretenir la discrimination en faveur des minorités religieuses marginalisées par la société française traitées vulgairement de « secte », parce que politiquement incorrecte et gaiement incorrectes.  Vous êtes les premiers acteurs  par vos actions militantes pour l’égalité et le respect des droits civiques et vous n’êtes pas capable d’accepter les autres avec leurs différences à partir du moment qu’ils ne rentrent pas dans votre grille de perception.

 

Comment pouvons-nous espérer un changement des mentalités dans le paysage socio-politique pour faire valoir nos droits en tant qu’être humain et citoyen libre lorsque nous appliquons le même comportement que ceux que nous combattons. Je m'indigne d'une telle attitude! Nous avons tous une responsabilité quant au fait de nous sentir concernés par toutes les formes de discrimination telle qu'elle soit et d'agir pour que tous aient le droit d'être respecté dans leur différence, ceci est du domaine des libertés individuelles.

 

Nul autre comportement démontre que nous nous battons pour une cause que nous même ne respectons pas, donc notre espoir de voir les choses changer sont quasi nul! La respectabilité comment par soi même ! Unis ensemble nous sommes une force! Ne demandons pas aux autres ce que nous ne sommes pas capable de faire pour les autres. Je ne suis pas si différent que vous et je suis aussi concerné par le racisme à l'égard de ma propre communauté. Mais apparemment la rumeur , les préjugés et aprioris sont plus tenaces que la vérité sur qui nous sommes, n’est-ce pas ?

 

 Je continuerais à être qui je suis et vos censures ni changeront rien ! J’ose espéré un jour que vous comprendrez combien il est important pour changer une société de respecter toutes les diversités car sans la différence la vie n’a pas de sens ! Je vous ai donné toutes les fois que j'ai écrit des commentaires sur votre site l'occasion de connaitre nos positions sur tout les sujets inhérents à l’homosexualité et des droits humains pour les LGBT, lors de mon inscription j’ai mis l’adresse du site d’Aramis (notre association LGBT).


Cordialement

Osiris GAIL

FIER D'ETRE RAELIEN, BLACK ET HOMOSEXUEL.

 

 

Partager cet article

Repost 0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 13:36
Communiqué de presse

Le Prix Pierre Guénin contre l'homophobie 2011 est remis à Hélène Mandroux

Paris, le 10 mai 2011

Après avoir distingué la pièce de théâtre Place des Mythos en 2009 et le film d'animation Le Baiser de la lune en 2010, le jury du prix Pierre Guénin contre l'homophobie salue cette année le travail et l'engagement de l'élue Hélène Mandroux dans sa lutte contre l'homophobie et pour l'égalité des droits. La maire de Montpellier devient la première femme politique à obtenir cette distinction. Elle recevra le prix des mains de Pierre Guénin lors d'une cérémonie organisée par SOS homophobie à la Mairie du XIIe arrondissement, à Paris, le 16 mai, à la veille de la Journée Internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.

Pionnier de la presse gay en France, Pierre Guénin se bat depuis la fin des années 1960 pour la visibilité des homosexuels dans la société civile et les médias. La création de son prix contre l'homophobie, unique en son genre en France, s'inscrit logiquement dans un parcours militant constant. Son prix annuel récompense de 4000 euros une personne, un groupe de personnes ou un projet qui a particulièrement contribué à la lutte contre l'homophobie et à l'avancée des droits LGBT au cours de l'année passée.

Hélène Mandroux a justement illustré son combat à plusieurs reprises ces derniers mois, en lançant un appel citoyen pour ouvrir le mariage et l'adoption aux couples de même sexe (l'appel de Montpellier, en novembre 2009, signé par une centaine de maires et plusieurs milliers de citoyen-ne-s), et en mariant symboliquement elle-même deux hommes en février 2011. Rappelons également que, dans sa ville, elle a fait porter une modification sur la fiche d’inscription dans les écoles publiques : désormais, les couples homoparentaux peuvent s’identifier et être reconnu-e-s en tant que tels par l’administration publique. Hélène Mandroux est ainsi l'une des rares élus de France à s'engager concrètement contre l'homophobie, au-delà des discours et des promesses, et nous rappelle cruellement l'absence de politique nationale en ce sens. Lui remettre le prix Pierre Guénin, aujourd'hui, est une façon de saluer le travail accompli et de l'encourager à poursuivre plus ardemment encore cette lutte.

A un an de l'élection présidentielle française, SOS homophobie voit également dans cette distinction un appel lancé à l'ensemble de la classe politique : les femmes et les hommes qui veulent gouverner la France doivent inscrire la lutte contre les discriminations et l'égalité des droits au coeur de leurs programmes. L'inaction du président de la République Nicolas Sarkozy et de son gouvernement depuis quatre ans fait résonner avec d'autant plus de force la nécessité d'aborder ce sujet frontalement, sans tabou, et de se donner les moyens d'avoir une société qui respecte chacun-e de ses membres.

Partager cet article

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 08:37
 
 
 
Thousands of Ugandans could face the death penalty -- just for being gay. On Wednesday, Parliament may pass a law that punishes homosexuality with death – we have 48 hours to act.
 
Des milliers d'Ougandais risquent la peine de mort, juste parce qu'ils sont gay. Mercredi, le parlement risque de faire voter une loi qui punit l'homosexualité de mort. Nous avons 48 heures pour agir.
.
.
Aujourd'hui, mardi 10 mai, 540 000 personnes ont déjà signé . Et vous ?
Today, on tuesday 10th of may, about 540 000 persons have yet signed. How about you ?

Partager cet article

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 21:07



http://www.la-croix.com/afp.static/pages/101230182854.oyagmlb6.htm


La mairie de Barcelone (nord-est) a prévu d'ériger prochainement un monument en hommage aux homosexuels et transsexuels "qui ont été persécutés et victimes de  répression tout au long de l'histoire", a-t-elle annoncé jeudi.

L'emplacement de ce monument rose et triangulaire n'a pas encore été choisi mais l'esplanade de la basilique de la Sagrada Familia, consacrée début novembre par le  pape Benoît XVI, figure "parmi les sites proposés", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la mairie.

Pendant sa visite, le pape avait notamment été accueilli, non loin de la Sagrada Familia, par quelque 200 homosexuels s'embrassant à pleine bouche pour dénoncer les  "discriminations" dont ils se disent victimes.

L'inscription "En mémoire des homosexuels, des lesbiennes et transsexuels qui ont été persécutés et victimes de répression tout au long de l'histoire. Barcelone 2011",  figurera sur ce monument qui doit être inauguré en février.

Un tel monument était réclamé depuis des années par la communauté homosexuelle, a précisé la mairie dans un communiqué.

L'homosexualité a été dépénalisée en 1979 en Espagne, quatre ans après le décès du dictateur Francisco Franco.

Les historiens estiment qu'entre 1.000 et 5.000 homosexuels ont été emprisonnés en Espagne en raison de leur orientation sexuelle entre 1939, début de la dictature de  Franco, et 1979.

Depuis, l'Espagne a largement progressé en matière de défense des droits des homosexuels et est devenue en juillet 2005 l'un des rares pays à autoriser le mariage  entre homosexuels en leur permettant aussi d'adopter des enfants.

Partager cet article

Repost 0