Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 13:46
Législatives 2017 : Le Parti du Vote Blanc
 
Pour une reconnaissance officielle du vote blanc et la création d'une loi qui en tienne compte, il existe un nouveau parti en France : Le parti du Vote Blanc.

Parti du Vote Blanc – Citoyens du Vote Blanc

L’objectif du Parti du Vote Blanc et de ses adhérents, les Citoyens du Vote Blanc, est d’obtenir la reconnaissance du vote blanc comme un suffrage exprimé dans les résultats d’élections.

  • Dans notre conception, le vote blanc représente le refus global de l’offre politique.
  • Il devrait ainsi être pourvu d’un pouvoir d’invalidation de l’offre politique.
  • Il devrait être un garde-fou démocratique à la disposition des citoyens.

Paradoxalement, ce mouvement citoyen n’incite pas à voter blanc, mais permet à celles et ceux qui souhaitent le faire de voir leur vote pris en considération dans le résultat du scrutin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 17:28
Extrait : "Le problème est de ne pas avoir peur d’être une minorité. À cette époque, j’avais des amis qui étaient arrêtés, qui étaient torturés, le pays souffrait, j’étais bien dans ma peau. J’étais heureux, dans un pays malheureux. Pourquoi ? Parce que je faisais quelque chose qui me semblait juste et bien. Résister, c’est ça."
 
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 19:56
ONU : une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie

... Ou comment se méfier de ce que l'on nous dit dans les médias officiels....

https://francais.rt.com/international/30587-onu-journaliste-dement-rhetorique-presse-syrie
Les médias occidentaux se basent-ils toujours sur des sources crédibles dans leurs reportages sur la Syrie ? La réponse de cette journaliste canadienne a laissé sans voix son interlocuteur.

La démonstration a eu lieu lors d'une conférence de presse ayant pour thème «Contre la propagande et le changement de régime en Syrie», organisée par la Mission permanente de la République syrienne auprès de l’ONU. Etaient invités à y participer les journalistes et activistes internationaux dont les efforts, comme l'ont noté les organisateurs de la conférence, «aident à refléter la réalité de ce qui se passe en Syrie». Parmi les participants, la journaliste canadienne Eva Bartlett, qui s'est plusieurs fois rendue en Syrie depuis 2014, et avait passé auparavant quelques années à Gaza, travaillant à recueillir les témoignages directs des habitants de ces régions au centre de conflits.

Lors de la conférence, Eva Bartlett est soudain interrogée par son collègue norvégien du journal Aftenposten. Il cherchait à comprendre comment elle pouvait accuser les médias grand public de mensonges sur la situation en Syrie.

Deux minutes ont suffi à Eva Bartlett pour faire voler en éclats le mythe de la crédibilité des soi-disant «médias de qualité».

https://www.youtube.com/watch?v=0DZSPy5KkWg

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 08:57
Le paradisme, c'est quoi ?
Le paradisme, c'est quoi ?

Voici mon panneau où j’ai ajouté sur la face recto une information sur le collège de guidance, le quatrième pilier du paradisme. Mais le paradisme, c’est quoi ?

Le Paradisme, un nouveau modèle de société basé sur le partage et l’entraide.

La feuille de route proposée ce jour dans le Paradisme appelle tout d’abord à :

  • Tourner notre politique et nos comportements sociaux vers une amélioration du bien-être et du confort de l’Être Humain
  • Favoriser l’implantation des technologies sur le maximum de sites de production à travers le monde afin de libérer intelligemment et au plus vite les travailleurs de l’activité que ces machines peuvent réaliser à leur place ;
  • Assurer dès maintenant, transitoirement avant la disparition totale de l’argent, un Revenu de Bien-être à chacun de la naissance à la fin de vie et ce sans contrepartie ;
  • Remplacer la médiocrité de la gente politique actuelle, par des citoyens ayant un haut niveau d’intelligence et d’humanitarisme reconnus ; Former avec ceux-ci un Collège de Guidance sans pouvoir qui remplace le gouvernement et qui a pour but comme son nom l’indique de guider la société ;
  • Encourager et stimuler la créativité humaine et l’esprit entrepreneurial pour le bien-être de tous, terrain favorable au bonheur.

Ce projet de société est un réel tremplin pouvant conduire l’humanité vers un changement pacifique et vers une ère de bonheur.

Les idées révolutionnaires et non violentes développées par le Mouvement Pour le Paradisme (MPP) www.mouvement-pour-le-paradisme.fr apportent une nouvelle voie politique chargée d’espoir et de sérénité pour tous.

« Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule » Gandhi

« Les progrès scientifiques arrivant à une vitesse exponentielle rendent nos propositions incontournables dans la crise sociétale majeure que nous subissons actuellement. Si nous souhaitons favoriser une transition harmonieuse vers une société de paix et de loisirs, sans travail et sans argent, le modèle de société paradiste mérite d’être découvert et essayé » propose Jean Pierre Saulnier, président du Mouvement Pour le Paradisme à l’international.

« Après un effort collectif de sept ans environ pour mettre en œuvre ce modèle, les êtres humains pourront consacrer leur vie à faire ce qui leur fait plaisir : créer, faire de la recherche, des études, pratiquer un art ou encore consacrer du temps à leur développement personnel. C’est alors que le monde deviendra un paradis terrestre. C’est la raison pour laquelle ce système se nomme Paradisme, un système politique qui ressemble au système communiste, mais qui est exempt de toute forme de prolétariat ».

Le Paradisme est la politique d’avenir qu’il est temps de faire connaître haut et fort pour aider les politiques à changer de cap ! C’est ce que les partisans du Paradisme vont faire savoir le 1er Mai aux travailleurs, en défilant avec eux à Genève et dans d'autres grandes villes à travers le monde, avec le leitmotiv « Arrêtons la concurrence, unissons-nous, coopérons, produisons pour tous, répartissons équitablement ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 09:32
Une "Indignée" va devenir maire de Barcelone

Waouh ! C’est super ! J’espère qu’elle tiendra parole pour toutes ses promesses ! Elle prévoit entres autres de mettre en place un revenu minimum de 600 euros ! Un revenu de bien-être en quelque sorte. L’une des propositions du parti politique www.mouvement-pour-le-paradisme.fr pour la France.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/06/12/97001-20150612FILWWW00460-une-indignee-va-devenir-maire-de-barcelone.php

La militante de gauche Ada Colau, tête de liste proche du mouvement des indignés et de Podemos, sera investie demain maire de Barcelone avec les voix d'indépendantistes et de socialistes qui lui permettront d'avoir la majorité absolue. Cette militante anti expulsions de 41 ans va ainsi devenir la première femme à la tête de Barcelone, 1,6 million d'habitants.

Ada Colau, une des égéries du mouvement des indignés, était en principe sûre d'être maire, étant arrivée première aux municipales du 24 mai. Sa liste, soutenue par la formation antilibérale Podemos, a obtenu 11 élus sur 41, contre dix pour celle de Xavier Trias, le maire conservateur sortant. Elle sera soutenue par ERC, un parti de gauche indépendantiste républicain disposant de 5 sièges, et les socialistes (quatre sièges).

"Nous allons voter pour l'investiture d'Ada Colau par sens des responsabilités parce que nous croyons en l'union des personnes engagées pour la justice sociale, le progrès et le bienêtre", a annoncé aujourd'hui Alfred Bosch, chef de file d'ERC dans la ville. Ce soir, le conseil du parti socialiste à Barcelone a pris la même décision, selon son candidat Jaume Colboni. Un élu du petit parti antilibéral CUP s'est également engagé à la soutenir.

Comme à Madrid, la droite avait tenté de convaincre les socialistes de former une alliance contre la candidate indignée, accusé de menacer l'ordre établi, pour éviter que Barcelone ne devienne "la capitale des antisystèmes". Sa tentative n'a pas été suivie d'effet.
Ada Colau, qui sera investie demain à partir de 17h00, devra cependant nouer des alliances pour obtenir une majorité stable au delà de cette séance de prise de fonctions, son conseil municipal étant très divisé, avec sept forces en présence. Elle entend en effet mettre en oeuvre un plan de choc contre les inégalités à Barcelone, prévoyant de stopper les expulsions de logements, de baisser les tarifs de l'énergie et de mettre en place un revenu minimum de 600 euros

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 17:50

http://www.wikistrike.com/2014/08/pourquoi-israel-ment.html

Israël profère ces mensonges à couper le souffle qui caractérisent les régimes despotiques et totalitaires.


Pourquoi Israël ment

Tous les gouvernements mentent, comme le faisait remarquer IF Stone, y compris Israël et le Hamas. Mais Israël profère ces mensonges à couper le souffle qui caractérisent les régimes despotiques et totalitaires. Il ne déforme pas la vérité ; il la retourne. Il brosse régulièrement un tableau destiné au MONDE EXTÉRIEUR qui est diamétralement opposé à la réalité. Et nous tous, journalistes qui avons couvert les territoires occupés connaissons ces narratives israéliennes sorties d'Alice au pays des merveilles, et que nous insérons consciencieusement dans nos articles - chose requise en vertu des règles du journalisme américain, même si nous savons qu'elles sont fausses.

J'ai vu des PETITS GARÇONS appâtés et tués par des soldats israéliens dans le CAMP DE RÉFUGIÉS de Khan Younis à Gaza. Les soldats ont insulté les garçons en arabe par des haut-parleurs de leur jeep blindée. Les garçons, âgés d'environ 10 ans, ont ensuite jeté des pierres sur un véhicule israélien et les soldats ont ouvert le feu, tuant quelques-uns, en blessant plusieurs autres. J'étais présent plus d'une fois lorsque les troupes israéliennes ont tiré et tué des enfants palestiniens de cette façon. Ces incidents, dans le jargon israélien, deviennent des enfants « pris ENTRE DEUX feux ». J'étais dans la BANDE DE GAZA lorsque des avions de combat F-16 ont largué des bombes à fragmentation de 500 kg sur des taudis surpeuplés dans la ville de Gaza. J'ai vu les cadavres des victimes, y compris les enfants. Cela s'est transformé en une « frappe chirurgicale sur une usine de fabrication de bombes ». J'ai regardé Israël démolir des maisons et des immeubles entiers pour créer de larges zones tampons entre les Palestiniens et les troupes israéliennes qui entourent la bande de Gaza. J'ai interrogé les familles démunies et sans-abri, certaines campaient dans des abris de fortune érigés au milieu des décombres. La destruction devient « la démolition des maisons des terroristes ». J'ai foulé les ruines d'écoles - Israël a frappé deux écoles des Nations Unies au cours des six derniers jours, faisant au moins 10 morts dans une école à Rafah le dimanche et au moins 19 dans le camp de réfugiés de Jebaliya mercredi - ainsi que des ruines de cliniques et de mosquées. J'ai entendu Israël prétendre que des roquettes perdues ou des tirs de mortier des Palestiniens avaient provoqué ces décès et d'autres, ou que les points attaqués avaient été utilisés comme des dépôts d'armes ou des sites de lancement. Moi, comme tous les autres journalistes que je connais qui ont travaillé dans la bande de Gaza, je n'ai jamais vu la moindre preuve que le Hamas utilise les civils comme « boucliers humains ».

Il y a une logique perverse dans le recours incessant par Israël au Grand Mensonge - Große Lüge - le mensonge favori des tyrans d'Adolf Hitler et Joseph Staline à Saddam Hussein. Le Grand Mensonge alimente les deux réactions qu'Israël cherche à susciter - LE RACISME parmi ses partisans et la terreur parmi ses victimes.

En brossant le tableau d'une armée qui ne s'attaque jamais à des civils, qui fait tout son possible pour les protéger, le Grand Mensonge dit que les Israéliens sont civilisés et humains, et que leurs adversaires palestiniens sont des monstres inhumains. Le Grand Mensonge sert l'idée que le massacre à Gaza est un choc des civilisations, une guerre entre LA DÉMOCRATIE, la décence et l'honneur d'un côté et la barbarie islamique de l'autre. Et DANS LES rares cas où LES NOUVELLES des atrocités atteignent le grand public, Israël rejette les destructions et les morts sur le Hamas.

George Orwell dans son roman « 1984 » a qualifié cette forme de PROPAGANDE de double-pensée. La double-pensée emploie « la logique contre la logique » et « rejette LA MORALE tout en s'en réclamant ». Le Grand Mensonge n'autorise ni les nuances ni les contradictions qui peuvent empoisonner la conscience. C'est une réponse orchestrée par l'État au dilemme de la dissonance cognitive. Le Grand Mensonge ne connaît pas de zones grises. Le monde est en noir et blanc, le bien et le mal, le juste et l'injuste. Le Grand Mensonge permet aux croyants de se consoler - un confort qu'ils cherchent désespérément dans leur propre supériorité morale au moment même où ils ont abandonné toute morale.

Le Grand Mensonge, comme l'a écrit le père des RELATIONS PUBLIQUES américaines, Edward Bernays, n'est limité que par la capacité du propagandiste à comprendre et exploiter les courants sous-jacents de la psychologie individuelle et de masse. Et puisque la plupart des partisans d'Israël n'ont aucun désir de connaître la vérité, une vérité qui les obligerait à examiner leur propre racisme et AUTO-illusion sur la supériorité morale sioniste et occidentale, tels une meute de chiens affamés ils se jettent sur les mensonges offerts par le gouvernement israélien. Le Grand Mensonge trouve toujours un terrain fertile dans ce que Bernays a appelé le « compartiment de l'adhésion dogmatique à l'épreuve de toute logique. » Toute propagande efficace, a écrit Bernays, cible et s'appuie sur ces « habitudes psychologiques » irrationnelles.

C'est le monde que Franz Kafka envisageait, un monde où l'irrationnel devient rationnel. Un monde où, comme Gustave Le Bon l'a relevé dans (son livre) « La psychologie des foules », ceux qui fournissent aux masses les illusions dont elles rêvent deviennent leurs maîtres, et « celui qui tente de détruire leurs illusions est toujours leur victime ». Cette irrationalité explique la violence de la réaction des supporters d'Israël envers ceux qui ont le courage de DIRE LA VÉRITÉ - Uri Avnery, Max Blumenthal, Noam Chomsky, Jonathan Cook, Norman Finkelstein, Amira Hass, Gideon Levy, Ilan Pappé, Henry Siegman et Philip Weiss. Le fait que tant de voix soient juives, et ont donc plus de crédibilité que les non-juifs parmi les pom-pom girls d'Israël, renforce encore le niveau de haine.

Mais le Grand Mensonge est aussi consciemment conçu pour envoyer un message dissuasif aux Palestiniens de Gaza, qui ont perdu UN GRAND NOMBRE de leurs habitations, cliniques, mosquées, et installations d'énergie, d'eau et d'assainissement, ainsi que des écoles et des hôpitaux, et qui ont subi 1650 morts depuis le début de cet assaut, la plupart des des femmes et des enfants, et qui ont vu 400 000 personnes déplacées de leurs foyers. Le Grand Mensonge dit clairement aux Palestiniens qu'Israël continuera à mener une campagne de terreur d'État et n'admettra jamais ses atrocités ni ses objectifs. La grande disparité entre ce qu'Israël dit et ce qu'Israël fait dit aux Palestiniens qu'il n'y a pas d'espoir. Israël va faire et dire ce qu'il veut. Le droit international, comme la vérité, seront toujours ignorés. Les Palestiniens comprennent par le Grand Mensonge que les dirigeants israéliens ne reconnaîtront jamais la réalité.

Le site internet des Forces de Défense d'Israël est rempli de propagande. « Le Hamas exploite la sensibilité de l'IDF qui tente de protéger les structures civiles, en particulier les lieux saints, en cachant les centres de commandement, des caches d'armes et l'entrée des tunnels dans les mosquées », peut-on lire sur le site de Tsahal. « Dans le monde du Hamas, les hôpitaux sont des centres de commandement, les ambulances sont des véhicules de transport, et des médecins sont des boucliers humains », insiste le site.

« .. Les officiers [israéliens] sont chargés d'une énorme responsabilité : protéger les civils palestiniens sur le terrain, peu importe les difficultés rencontrées », assure le site à ses visiteurs. Et le site de Tsahal fournit cette citation d'un opérateur de drone identifié comme le lieutenant Or. « J'ai personnellement vu des roquettes tirées sur Israël à partir d'hôpitaux et d'écoles, mais nous ne pouvions pas riposter parce qu'il y avait des civils à proximité. Dans un cas, nous avions repéré une cible, mais nous avons vu qu'il y avait DES ENFANTS à proximité. Nous avons attendu, et quand nous avons vu qu'ils ne partaient pas, nous avons du interrompre la frappe sur une cible importante. »

L'ambassadeur d'Israël aux États-Unis, Ron Dermer, dans un Grand Mensonge individuel, a déclaré le mois dernier lors d'une conférence de Chrétiens Unis pour Israël que l'armée israélienne devrait recevoir le « Prix Nobel de la paix ... un prix Nobel de la paix pour avoir fait preuve d'une retenue inimaginable ».

Le Grand Mensonge détruit toute possibilité d'histoire et donc d'espoir d'un dialogue entre les parties antagonistes qui serait basé sur la vérité et la réalité. Alors que, comme Hannah Arendt l'a souligné, les sophistes anciens et modernes cherchaient à remporter un argument au détriment de la vérité, ceux qui brandissent le Grand Mensonge « veulent une victoire plus durable au détriment de la réalité ». Les anciens sophistes, dit-elle, « ont détruit la dignité de la pensée humaine ». Ceux qui ont recours au Grand Mensonge « détruisent la dignité de l'action humaine ». Le résultat, a mis en garde Arendt, est que « l'histoire elle-même est détruite ainsi que son intelligibilité ». Et lorsque les faits n'importent plus, lorsqu'il n'y a pas d'histoire commune fondée sur la vérité, lorsque les gens croient bêtement à leurs propres mensonges, il ne peut y avoir d'échange d'information utile. Le Grand Mensonge, employé par Israël comme une matraque, réduit tous les problèmes du monde à une expression brutale de violence - ce qui était peut-être son objectif initial. Et quand les gens opprimés ne sont interpellés qu'avec la violence, ils ne répondent que par la violence.

Source: http://www.truthdig.com/report/page2/why_israel_lies_20140803

Pourquoi Israël ment

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 07:29

http://www.mondialisation.ca/les-specialistes-de-la-desinformation-une-profession-de-plus-en-plus-en-vogue/5386897

Le temps où il suffisait de dire « je l’ai lu dans le journal, je l’ai entendu à la radio, vu à la télévision » pour faire taire tous les incrédules est désormais dépassé. Ce qu’on écrit dans le journal, ce que l’on dit à la radio, ce qu’on nous montre à la télévision n’a plus la crédibilité d’antan. Une nouvelle profession s’y est taillé une place pour en faire le lieu privilégié de la désinformation aux allures de ce qu’il y a de plus vrai et de plus convaincant. Un métier qui se vend aux plus offrants. Des vendeurs d’images et d’opinions qui savent se vendre ainsi que ce qu’ils produisent. Ils ont tous et toutes l’allure de personnes qui ne sauraient mentir ou tromper leur public.

Déjà, nous connaissons les fonctions des attachés de presse des ministres et des représentants des grandes institutions nationales et internationales. Ils ont pour tâches de mettre en évidence tous les beaux et bons côtés de leurs patrons tout en faisant apparaître subtilement tous les mauvais côtés de leurs adversaires. Qu’il en soit ainsi dans le cadre d’une institution ou d’un ministère gouvernemental, ne surprends personne et c’est normal qu’il en soit ainsi. On se souviendra du spécialiste en communication que le nouveau maire Labaume de la ville de Québec avait fait venir de France pour lui confier le maintien d’une bonne image publique devant ses électeurs et électrices. Dans ce cas précis, ce fut un grand fiasco, puisque le maire a dû le remercier de ses services peu de temps après l’avoir engagé, ses compétences n’étant pas à la hauteur des attentes.

Dans le cas de la presse écrite et des bulletins d’information nationales et internationales, la situation est différente. Le public s’attend à ce que ces grands réseaux d’information leur fournissent des faits, des analyses qui permettent de mieux comprendre ce qui se passe dans telle ou telle région du monde. C’est là la seule source pour plus de 80 % de la population de se faire un jugement sur ces faits et d’exprimer leurs attentes par rapport aux engagements de leurs gouvernements respectifs. Des dizaines de milliards de dollars sont engagés chaque année en armements et en interventions militaires dans divers pays du monde. Les dirigeants politiques et les médias de communication qui leur sont soumis en arrivent à convaincre par divers montages les citoyens et citoyennes de la justesse de ces dépenses et de ces interventions.

Au cours des dix dernières années, nous avons vécu une sorte de sommet dans la mise en place des moyens permettant de tromper carrément les auditeurs et auditrices sous le couvert d’une présentation erronée de faits et d’analyses, fabriquées à dessein pour qu’elles soient reprises par tous les médias officiels (meanstream). Souvent, ce ne sera que plus tard que les langues se délieront pour mettre au grand jour la tricherie.

On nous a convaincus qu’il y avait en Irak des armes de destruction massive, qu’il était urgent d’intervenir avant que Saddam Hussein ne vienne tous nous empoisonner. Ce n’est que plus tard que nous avons appris que ce n’était qu’un grand mensonge soutenu par nos médias.

On nous a également convaincus qu’en Libye, Kadhafi bombardait des populations civiles entières comme par plaisir de tuer. Ce fut également là un grand mensonge, entretenu par nos médias. Le chef de la fausse révolution libyenne admet que Kadhafi n’a pas tué de manifestants.

En Syrie que n’a-t-on pas dit pour que le monde sache que le président Al-Assad est un dictateur sanguinaire qui n’a aucun respect des droits de la personne et qui prend une sorte de plaisir à tuer d’innocentes victimes. Encore là, le mensonge et les demi-vérités ont fait leur travail auprès de l’opinion publique.

Que dire de ce qui se passe en Ukraine? Depuis des mois on nous dit que l’ex-président ne répondait plus à ses obligations et que le peuple ukrainien ne pouvait plus le supporter. Il fallait donc se porter au secours de ce peuple pris en otage par un Président sans conscience. Les faits nous révèlent de plus en plus qu’on nous a menti pour mieux agir dans le sens d’intérêts qui vont bien au-delà de celui de se porter à la défense d’un peuple.

Ce même stratagème s’applique à Cuba et à Fidel Castro depuis plus de cinquante ans. Que n’a-t-on pas dit sur Fidel et que n’a-t-on pas fait pour le faire disparaître. L’homme qu’on cherche à détruire moralement et physiquement est toujours là, vivant simplement dans une demeure sans luxe et sans éclat. La dernière manipulation à paraître en fait un pacha milliardaire dont la fortune serait cachée dans une île secrète. Un autre grand mensonge, présenté comme la pure vérité.

Au moment d’écrire ces lignes, le gouvernement du Venezuela révèle le plan mis en place par la droite vénézuélienne et Washington pour assassiner le président Maduro. Depuis plusieurs mois, une véritable campagne de dénigrement du Président et de la révolution bolivarienne est largement entretenue et soutenue par nos médias officiels. On dit de Maduro qu’il est un dictateur, qu’il opprime les étudiants qui manifestent pacifiquement, qu’il ne respecte pas les droits de la personne, etc. Encore là, des mensonges plus que nécessaires. Ils sont mis à jour par le gouvernement avec des preuves qui en démontrent la grande tricherie.

Plus les évènements avancent dans le temps, plus nous découvrons les mensonges mis à la disposition d’une manipulation machiavélique de l’opinion publique. Des spécialistes de la désinformation se consacrent comme de véritables artistes à créer l’illusion et la ressemblance avec la vérité pour mieux assurer les interventions militaires et autres à des fins qui n’ont rien à voir avec les intérêts des peuples visés.

Sur l’ensemble des questions relatives aux interventions des États-Unis dans le monde, je vous réfère à cet article portant sur la guerre asymétrique et la violence des États-Unis. Je ne crois pas que vous trouverez cet article dans les journaux qui servent le système.

Pour terminer, je vous laisse avec le témoignage d’une journaliste, Sharyl Attkisson, qui a démissionné pour des raisons professionnelles après avoir œuvré dans les plus grands réseaux d’information des États-Unis, dont CNN et CBS. Elle nous dit comment ça se passe dans le milieu de la désinformation.

Sharyl Attkisson, ex-journaliste à CBS explique son départ de la chaine et parle des médias de masse

Vidéo - 3 min 48:

http://www.dailymotion.com/video/x1yiuex_sharyl-attkisson-ex-journaliste-a-cbs-explique-son-depart-de-la-chaine-et-parle-des-medias-de-masse_news#from=embediframe

AgenceInfoLibre

Pour le moment le père du mensonge arrive encore à s’imposer comme le père de la vérité, mais il est possible que ses heures soient comptées. Les langues se délient et les consciences s’éveillent.

Oscar Fortin

11 juin 2014

Les spécialistes de la désinformation: une profession de plus en plus en vogue

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 16:10

 

Vous souhaitez visiter le palais de l'Elysée ? Mais entrez donc ! 

http://www.elysee.fr/visite/

Et vous comprendrez où passe une partie de vos impôts. 

En tout cas, je comprends pourquoi ceux qui y habitent ou qui y viennent de temps en temps, sont complètement déconnectés de la réalité des problèmes du peuple d'en bas.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 09:37

 

Je trouve ces informations très intéressantes, moi qui n'y connait rien en politique planétaire. Finalement, en y réfléchissant et en recoupant tout ce qui se passe sur Terre, ce que dit Thierry MEYSSAN se tient.

Thierry MEYSSAN à propos de l'affaire DSK

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 08:01

 

 

Où comment faire des trillions de milliards de dollars d'économie aux Etats Unis.

 

Source: http://www.rense.com/general94/firstgod.htm

 
Back in 1865, Mark Twain said, "First God created idiots. That was practice for his next handiwork. Then He created politicians." As our country watches the countdown to our debt calamity, I sit in my office daily listening to the talking heads, the interviews with financial know- it-alls and the rhetoric from politicians. Not only is it mind-numbingly frustrating, but it's downright stupid beyond understanding.

Instead of addressing the enormous $14.5 trillion debt a year ago or six months ago-they let it slide until we face horrible consequences on multiple levels. They run this country like a drunken sailor captain that suddenly finds himself facing a storm the size of Hurricane Katrina. He's so unprepared and so drunk that he doesn't understand his circumstances.

That's my take on 535 arrogant, insipid and infantile congressional representatives driving our ship of state. At the head of this conglomeration of nitwits stands Barack Obama who is so far in over his head that he can't even find someone to steer the ship toward financial safety. It's called the Peter Principle and Obama defines it-and we all pay for it.

I called my two Colorado U.S. Senators Mark Udall and Michael Bennett and gave their staff members a piece of my mind. Both of them have done nothing to lead this country forward. I'll bet your senators maintain the same stupidity, arrogance and outright pathetic do-nothing stance as mine. It's enough to make a person scream with utter futility as those nimrods in Congress stand in front of the cameras with absolutely nothing solid or meaningful to say. One stupid excuse after another!

If I were president or a member of Congress, I would take action with common sense and reasoned actions. Save money by not spending it on stupid things like wars, foreign aid, anchor babies, stupid government
grants like "discovering how a Frisbee remains aloft," and thousands of ridiculous projects that our government, led by our Congress, spends without any reason whatsoever. Save our money, get us out of debt and work for Americans:


1. Leave Iraq, Afghanistan and Libya. Let them fight for their own stinking countries instead of us doing it for them at $1 trillion and adding $12 billion every 30 days.

2. Stop all foreign aid to all those wishy-washy countries that laugh at us as they take our free handouts like Israel, Egypt, Pakistan and Mexico at something like $30 billion a year. Savings: trillions of dollars over X amount of years.

3. Stop giving National Public Radio $490 million annually. Let them broadcast on their own merits and use advertisers for their liberal crap.

4. After 50 years on the South Korean border with 35,000 U.S. troops at a cost of trillions of dollars, bring them home and place them on our Mexican border to stop the flood of drugs and people. Savings into the
trillions of dollars in the long run-besides putting at least eight million of our own citizens to work at a living wage.

5. Stop giving billions of dollars to the National Endowment of the Arts for projects that would be done by artists on their own merits.

6. Stop giving 43 million lazy-ass Americans daily food stamps without giving them a job to earn their food such as community service, job training and personal responsibility. Savings into the trillions!

7. How about stopping Pell grants, Dream Act, free breakfast and lunches for illegal alien children? How about stop giving $436 billion annually across 15 federal agencies for people not even legally living
in our country?

8. How about stopping "free trade", NAFTA, CAFTA and other trade treaties with Mexico and China to bring back jobs and manufacturing to our citizens? How friggin' stupid is this president and his Congress?
Answer: pretty and utterly stupid.

9. Raise the age of Social Security benefits to 70 so it doesn't go broke. When it first started under FDR, about13 paid into it with one withdrawing. Today, it's about two paying in with one withdrawing. We
just can't keep up that Ponzi scheme.

10. Stop injecting 1.2 million legal immigrants into this country annually when we already suffer 14.5 million
unemployed Americans. It's just common sense for heaven sakes!

11. Make those that enjoy unemployment checks for sitting around doing nothing for 12 months or more-perform community service with their particular talents. It's ridiculous to pay somebody for doing nothing.

12. Drastically reduce the insane military budget. We spend trillions of dollars on our military while we create
wars abroad. We maintain 572,000 military personnel on bases around the world as they twiddle their thumbs in other countries-and nothing is accomplished. While our military budget soars out of reality, we've got 13.4 million American children living in poverty and 1.5 million homeless and our schools, roads and infrastructure disintegrating.

The fraudulent spending in military expenditures is breathtaking. "Every gun that is made, every warship launched, every rocket fired, signifies in the final sense a theft from those who hunger and are not fed, those who are cold and are not clothed." Dwight D. Eisenhower That's just for starters. I would engage the finest economic and industrial minds to find the corruption and theft that continues with American taxpayer dollars until we became a lean, clean and functioning country. I would crawl into the guts of the federal government's finances and stop all the idiotic "earmarks" and other pet bills that break our financial backs. I would not do what Obama and Congress are doing: the same old crap. 

Finally, Medicaid and Medicare cannot be sustained. As the president of the United States, I would put a full court press on healthy nutrition, exercise, weight loss and personal responsibility via education. I'd make Dr. Oz the new Surgeon General because that fat lady Dr. Regina Benjamin now representing the American people is a terrible example of healthy living: obese and out of shape. She represents the 7 out of 10
Americans overweight or obese. That's sickening because they suffer all the way up to the doorstep of death with maladies that shouldn't be happening if they lived within their healthy weight. But as they proceed, they want you and me to pay for their lifetimes of irresponsibilities toward their health.

Man, am I totally P.O. at our president and Congress for their idiotic, stupid, arrogant and righteous lack of leadership. Twain's parting comment remains true today, "No Man's Life, Liberty or Property is SafeWhile the Legislature is in Session."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans politique
commenter cet article