Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 07:56
 


 

Deux célèbres avocats français, l'ancien ministre Roland Dumas et Jacques Vergès, ont annoncé dimanche à Tripoli qu'ils comptaient déposer plainte contre le président français, Nicolas Sarkozy, pour "crimes contre l'humanité" en Libye.

Au cours d'une conférence de presse à Tripoli, un représentant du ministère libyen de la Justice a indiqué que les deux avocats s'étaient portés "volontaires" pour soutenir une plainte des familles des "victimes des bombardements de l'Otan" contre le président Sarkozy, dont le pays a pris la tête des opérations de la coalition internationale en Libye.

"Les deux avocats vont porter plainte au nom des familles libyennes devant les tribunaux français", a déclaré Ibrahim Boukhzam, en présence d'une trentaine de représentants de familles qui ont signé des procurations aux deux avocats.
Me Dumas, ancien ministre socialiste, a indiqué avoir été "stupéfait de constater que cette mission (de l'Otan) qui vise à protéger les civils est en train de les tuer".

Il a dénoncé "une agression brutale contre un pays souverain", et a affirmé qu'il était prêt à défendre le colonel Mouammar Kadhafi au cas où il serait jugé par la Cour pénale internationale (CPI). Qualifiant les pays de l'Alliance atlantique d'"assassins", Me Vergès a fustigé de son côté un "Etat français conduit par des voyous et des assassins". "Nous allons briser le mur du silence", a-t-il dit.

Le régime libyen, en proie à une révolte sans précédent depuis la mi-février, est frappé depuis plus de deux mois par les raids d'une coalition internationale intervenue le 19 mars pour, selon les termes de la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'ONU, assurer la protection des civils.

A l'issue d'une visite de deux jours en Libye, les deux avocats ont indiqué qu'ils allaient commencer les procédures juridiques pour le dépôt de la plainte, dès leur retour lundi à Paris.

__._,_.___

Partager cet article

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 07:58

 

 
 
 Dans le cadre de ces controverses militantes autour de la prostitution —pour ou contre la prostitution, pour ou contre la pénalisation des clients— l’argument de la dynamique prostitutionnelle dans le couple est souvent avancé, notamment pour mettre en évidence l’omniprésence d’une certaine forme de tarification sexuelle dans l’institution même du mariage.

A l’opposé des abolitionnistes qui assimilent la prostitution à la traite des êtres humains et à l’esclavage, certains mouvements libertaires estiment que le fait de combattre la prostitution en tant que fléau recouvre en fait une volonté de moraliser notre société. Et pour contrer cette supposée offensive morale, la comparaison de la prostitution «classique» et de la prostitution conjugale est un argument choc, s’appuyant sur les thèses de chercheurs comme Gail Pheterson, qui affirme la présence d’une transaction économique dans le mariage  en ces termes:

 

«Les femmes doivent fournir des services ménagers, sexuels et reproductifs aux hommes en contrepartie de compensations matérielles plus ou moins importantes.» [1]

Paola Tabet, pour sa part, évoque un continuum de l’échange économico-sexuel qui va du flirt au mariage en passant par la prostitution [2].


Dans ce contexte, on est amené à se poser une question: cet échange «économico-sexuel» est-il uniquement le symptôme d’une soumission de la femme à la puissance masculine dans certains couples, ou le mariage, par sa nature même, fait-il de tout conjoint une pute, quel que soit son sexe?


Revenons aux fondamentaux de l’institution: si le mariage est considéré comme un acte solennel fondateur de famille, il reste avant tout un contrat, signé par les parties, et générant des obligations réciproques entre époux, notamment l’obligation de communauté de vie postérieure au mariage, anciennement appelée «affectio matrimonialis». Et le mariage étant primitivement tourné vers la survie de l’espèce, cette communauté de vie va bien au-delà de la seule cohabitation. Le couple marié doit se reproduire.

Qui dit mariage dit sexe

Cette obligation a des conséquences: le mariage suppose l’existence de relations sexuelles dans le couple, fussent-elles stériles. Et ces relations sexuelles sont considérées comme le gage d’une réelle intention matrimoniale, le fameux «affectio matrimonialis». A ce titre, le sexe au sein du couple marié est un élément fondateur de l’institution même.

Par conséquent, un conjoint qui se refuse sexuellement à l’autre peut se voir opposer une demande de divorce de la part de l’abstinent forcé. Plus fort encore, un refus des rapports sexuels «ab initio» (c’est-à-dire un mariage non consommé) peut faire l’objet d’une demande d’annulation.


Evidemment, tout cela est théorique. Mais la réalité quotidienne du couple marié écarte-t-elle pour autant tout échange sexuel à caractère économique? Pas si sûr.

L'offre et la demande

En tant qu’obligation, tacite ou expresse, le sexe peut se rapprocher d’une transaction économique de fait. Et la prestation sexuelle au sein du couple marié s’inscrit bien souvent dans un système de tarification implicite, qui va bien au-delà du simple rapport sexuel consenti pour éviter les conflits. Faire un effort quand on n’a pas réellement envie de faire l’amour, accorder à l’autre une gâterie compensatoire, c’est une chose. Mais le marché global, reposant sur une offre et une demande à long terme, voilà qui est lourd de conséquences et qui suggère souvent une forme de prostitution au long cours dans le mariage.


Le sexe conjugal, c’est parfois un argument de négociation, et un outil de règlement des conflits. Et quand la presse féminine évoque de façon quasi impérative l’importance d’une vie sexuelle épanouie pour «préserver le couple», elle encourage d’une certaine façon la tarification des rapports sexuels.


En effet, expliquer que sans vie sexuelle épanouie (et régulièrement pimentée) le couple est en danger, cela suppose de passer outre l’existence même du désir: il faut baiser pour faire vivre le couple, sous peine de voir le conjoint délaissé se tourner vers des satisfactions extérieures. Il faut fournir, produire du sexe, à la fois en quantité et en qualité, afin de préserver le bon fonctionnement conjugal dans sa globalité. Se forcer un peu est alors considéré comme un acte de maturité sexuelle.


On en arrive donc assez facilement à une sorte de deal qui conditionne la santé même du couple: je couche avec toi, je te satisfais et je te rends heureux. En échange, tu m’apportes une sérénité quotidienne, nous évitons les conflits, et tu restes avec moi. Contrairement aux apparences, on n’est plus là  dans la dictature de la performance mais dans un schéma d’échange économique, dont le sexe est la monnaie.


Par ailleurs, les composantes économiques du sexe conjugal dépassent aujourd’hui la simple gestion des flux financiers au sein du couple, bien que la circulation des biens soit encore effective (petits cadeaux, gratifications, attentions matérielles diverses). Et si on a pu affirmer que les femmes fournissaient autrefois des prestations sexuelles en échange d’une sécurité matérielle, l’accès à l’autonomie financière a rendu cette composante presque caduque, même si en pratique les femmes gagnent souvent moins d’argent que les hommes. Le fait est qu’elles ne couchent plus en échange d’un toit et d’une subsistance, mais que les conjoints échangent du sexe contre des compensations relationnelles, tout autant que matérielles.


Aujourd’hui en effet, les deux sexes sont concernés par la tarification sexuelle conjugale: la pression pèse sur les hommes comme sur les femmes, et le sexe est une véritable valeur ajoutée, qui détermine souvent la bonne santé du couple, et devient au fil du temps une sorte de monnaie d’échange.


Et là, il ne s’agit pas simplement de s’envoyer en l’air pour éviter une dispute, ou assouvir les besoins de son conjoint, mais d’utiliser le sexe comme moyen de se vendre à l’autre en tant que partenaire de qualité. Et le retour sur investissement est plutôt rentable, puisque la qualité de la vie sexuelle, indépendamment du désir proprement dit, va influer sur la pérennité même du couple.


C’est là qu’on rejoint la dynamique prostitutionnelle, qui en appelle au consentement à l’acte, et non au désir de l’acte. Et cette distinction entre désir et consentement est au cœur même de la notion de prostitution. Mais à l’opposé de la prostitution classique, dans laquelle l’individu prostitué vend ses faveurs sexuelles, délivrant ainsi son partenaire de toute autre obligation (affection, tendresse, attention), la prostitution dans le couple est au contraire un moyen d’obtenir ces attentions, indépendamment du plaisir qu’on retire éventuellement de l’acte sexuel.


Le système conjugal, qui semble donc être le plus éloigné de la dynamique prostitutionnelle, révèle dans son fondement même la présence d’une prestation sexuelle tarifée. Alors, une fois mariés, nous devenons tous des putes, chacun à notre manière.

Gaëlle-Marie Zimmermann

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans Sexualité - Sexuality
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:29

http://raelianews.org/news.php?extend.433


In a recent speech given in Japan, Rael, spiritual leader of the International Raelian Movement (IRM) commented on the Fukushima problem, saying that the Japanese government indeed made a mistake by building a plant so close to the ocean with such vulnerability to tsunamis, but he also said the Japanese government didn’t have much choice since it has 120 million citizens expecting power.

"The problem facing humanity is that we need too much electricity because we have too many people on Earth; it is overpopulated,” Rael explained.

The concept of having too many humans on Earth is not new to Raelians. The threat linked to overpopulation was clearly described in the Message given to Rael in 1973, when he met the scientists who created life on Earth,”according to the Raelian scriptures.

“With our present technology, Earth shouldn’t have more than 3 billion people. But we now have more than twice that number,” Rael said in his recent speech. “Right now, almost all of the world’s governments are criminals, not because they create nuclear plants, but because they keep pushing people to have more children – and those additional want to have more electricity and hence more facilities like Fukushima. The Fukushima crisis is a result of overpopulation!”

According to Rael, if there were only 60 million people in Japan, there would be no need for risky plants like Fukushima.

“The Japanese government is urging Japanese families to have more children,” Rael said. “That’s the real crime, not building Fukushima. The only responsible policy would be to say to every human being, as the Message of the Elohim conveyed in 1973, ‘Have less children!’ But we are having more children instead! If humanity survives – and we are not sure it will survive – maybe millions of people will die because of this mistake. And if we do survive, future humanity on Earth will judge us, those living now, and say, ‘How stupid they were!’”



Rael said the United Nations should not be attacking Libya or Syria, or checking for nuclear bombs in North Korea. The emphasis should be on population control, he said.

“The United Nations should force every country on Earth to impose limits of one child per family or per person, everywhere in the world,” he said. “Remember, when you make babies, you are committing a crime against humanity. We have arrived at this kind of funny state of affairs where giving life is giving death. For every time you give birth to a baby, you cause more death in the future because additional babies will need power.

The wise decision is to limit the population. Of course people want to love a child; it’s a beautiful thing. But if we transfer that love to loving other people, instead of loving my children, my baby, which is very selfish, we will be loving humanity.

If we start to consider humanity as our child, we don’t need this narcissistic experience of having a baby with the same face that we have.”

Rael reminded us also that if we don't fix this overpopulation problem, we will disappear. “The earth will not disappear, there is no need to save the Earth as the Earth doesn't need us, but Humanity needs the Earth to survive and that's why we must limit our number.”

He also added that it is time to learn some humility as no one at this time can fix the problems faced by Humanity: “If humanity starts to say, ‘We’ve been stupid, so let’s be a little bit more humble,’ let’s first stop having so many babies and start using the Earth’s resources in a responsible way. Let’s stop making a few people rich while everybody else is starving to death and stop making wars. There are so many things to change. But to make those changes we need to learn humility.”

In his conclusion, Rael referred back to the Messages he received in 1973 that not only predicted the problems of the times we are living now, but also gave the solutions.

"The best act of humility is to recognize the Elohim as our creators and stop thinking we are the leaders of the universe," he said. "We need to accept that some intelligences are higher than ours and welcome them with humility, love and thankfulness. Then they will help us. There is only one way out, and that is to welcome the Elohim and ask them to clean up our mess. Right now, we have thousands of scientists trying to clean Fukushima and they cannot, and it will take at least another 25 years to clean up Chernobyl. They don't know how to do it; they have no clue. The only way to solve the problem is to build the embassy and to welcome the Elohim. If we do that, they will fix it in a few seconds!"

Partager cet article

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 13:29


 

Lors d’une récente rencontre au Japon, Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien International (MRI) a commenté sur le problème de Fukushima, en disant que le gouvernement japonais avait effectivement fait une erreur en construisant une centrale si proche de l'océan, avec une telle vulnérabilité aux tsunamis, mais il a aussi déclaré que le gouvernement japonais n'a pas beaucoup le choix avec 120 millions de citoyens qui veulent de l’électricité.

« Le problème de l'humanité c’est que nous avons besoin de trop d'électricité. Il y a trop d'humains sur terre, elle est surpeuplée », a expliqué Raël.

Le concept d’avoir trop d’humains sur terre n'est pas nouveau pour les Raëliens. La menace liée à la surpopulation a été clairement décrite dans le Message donné à Raël en 1973; quand il a rencontré les scientifiques qui ont créé la vie sur terre, selon les Écritures raëliennes.

« Avec notre technologie actuelle, il ne devrait pas y avoir plus de 3 milliards de personnes sur terre. Mais nous sommes maintenant plus de deux fois ce nombre », a déclaré Raël dans son récent discours. « À l'heure actuelle, presque tous les gouvernements du monde sont à considérer comme criminels, non pas parce qu'ils construisent des centrales nucléaires, mais parce qu'ils continuent à pousser les gens à avoir davantage d'enfants - et ces enfants veulent avoir plus d'électricité, ce qui signifie davantage d’installations comme Fukushima. La crise à Fukushima n’est que la conséquence de la surpopulation !

Selon Raël, s'il n'y avait que 60 millions de personnes au Japon, les installations à risque comme Fukushima ne seraient pas nécessaires.

« Le gouvernement japonais exhorte les familles japonaises à avoir plus d'enfants, disait Raël, c'est le véritable crime; pas la construction de Fukushima. La seule politique responsable serait de dire à chaque être humain, comme le dit le Message des Elohim transmis en 1973, « Ayez moins d'enfants ! ». Mais, au lieu de suivre cette recommandation, nous avons davantage d'enfants ! Si l'humanité survit - et nous ne sommes pas sûr qu'elle survivra – il est fort possible que des millions de personnes meurent à cause de cette erreur. Et si nous survivons, l'humanité future sur terre nous jugera, elle jugera ceux qui vivent aujourd'hui, et elle dira: « Qu’est-ce qu’ils ont été stupides ! ».

Raël a ajouté que l'Organisation des Nations Unies ne devrait pas attaquer la Libye ou la Syrie, ou vérifier s’il y a des bombes nucléaires en Corée du Nord. L'accent devrait être mis sur le contrôle de la population, a-t-il dit.

« Les Nations Unies devraient forcer tous les pays sur terre à imposer la limite d'un enfant par famille ou par personne, partout dans le monde, disait-il. « Souvenez-vous, lorsque vous faites des bébés, vous commettez un crime contre l'humanité. Nous sommes arrivés à cet étrange stade où donner la vie donne la mort. Chaque fois que vous donnez naissance à un bébé, vous causez plus de décès dans l'avenir parce que davantage de bébés signifie un plus grand besoin d’électricité.

La sage décision c’est de limiter la population. Bien sûr, les gens veulent aimer un enfant, c'est quelque chose de beau. Mais si nous transférons cet amour pour aimer les autres, au lieu d'aimer MES enfants, MON bébé - ce qui est très égoïste - nous aimerons alors l'humanité.

Si nous commençons à considérer l'humanité comme étant notre enfant, nous n'avons plus besoin de cette expérience narcissique qu’est celle d'avoir un bébé qui aura le même visage que nous. »

Raël nous a également rappelé que si nous ne réglons pas ce problème de surpopulation, nous disparaîtrons. « La terre ne disparaîtra pas. Il n'est pas nécessaire de sauver la terre puisque la terre n'a pas besoin de nous, mais l'humanité a besoin de la terre pour survivre; et c'est pourquoi nous devons limiter notre nombre. »

Il a aussi ajouté qu'il est temps pour un peu d’humilité alors que personne en ce moment ne peut régler les problèmes rencontrés par l'humanité: « Si l'humanité commence à dire: « Nous avons été stupides, alors soyons un peu plus humbles, commençons tout d’abord par arrêter d'avoir autant d’enfants et commençons à utiliser les ressources de la terre d'une manière responsable. Arrêtons de ne rendre que quelques personnes riches, tandis que tous les autres meurent de faim; et cessons de faire des guerres ». Il y a tellement de choses à changer. Mais pour arriver à faire ces changements, nous devons tout d'abord développer l'humilité. »

Dans sa conclusion, Raël nous renvoie au Message qu'il a reçu en 1973; ce dernier prédisait non seulement les problèmes de l'époque où nous vivons maintenant, mais il donnait également des solutions.

« Le plus bel acte d'humilité c’est de reconnaître que les Elohim sont nos Créateurs, puis de cesser de penser que nous sommes les leaders de l'univers, disait-il. Nous devons accepter que certains êtres ont des intelligences plus élevées que les nôtres et les accueillir avec humilité, amour et reconnaissance. Suite à cela, ils nous aideront. Nous n’avons qu’un seul moyen de nous en sortir, c’est d'accueillir les Elohim et de leur demander de nettoyer notre merdier. À l'heure actuelle, des milliers de scientifiques tentent de nettoyer Fukushima et ils ne peuvent pas; de plus, il faudra encore au moins 25 ans pour nettoyer Tchernobyl. Ils ne savent pas comment faire, ils n'ont aucune idée. La seule façon de résoudre le problème, c’est de construire l'Ambassade et d'accueillir les Elohim. Si nous faisons cela, ils vont régler le problème en quelques secondes ! »

   

Partager cet article

Repost 0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 21:02



http://www.slate.fr/lien/38541/athees-vie-sexuelle-epanouie

Vous aurez une vie sexuelle plus épanouie si vous n'êtes pas croyants... c'est en tout cas ce que démontre une étude menée sur 14.500 personnes par Darrel Ray et Amanda Brown, psychologues à la Kansas University. Le rapport est disponible en ligne, pour le télécharger, il suffit de s'identifier sur le site.

Ce ne sont pas les faits en soi qui changent, puisqu'athées et croyants semblent avoir les mêmes pratiques: ils se masturbent, regardent des films pornographiques, et pratiquent le sexe oral. Les personnes interrogées, qu'elles soient athées ou croyantes, ont plus ou moins le même nombre de rapports par semaine, et sont devenues sexuellement actives au même âge.

C'est plutôt la qualité de la sexualité qui varie: dans leurs recherches, les deux psychologues montrent que les non-croyants sont plus susceptibles de parler de leurs fantaisies sexuelles et sont plus satisfaits de leurs expériences. Les croyants apprécieraient moins leurs relations en raison de la stigmatisation que leur religion opère sur la sexualité. Cela engendre, une fois l'acte accompli, un profond sentiment de remords.

L'étude montre ainsi que plus la croyance est forte chez un individu, plus forts seront ses sentiments de remords sexuel. Ainsi, sur une sorte d'échelle de la culpabilité, explique Boing Boing, les mormons viennent en premiers, avec un score de 8,9 sur 10; suivis par les Témoins de Jéhovah, les pentecôtistes, et les baptistes. Les catholiques et les luthériens réalisent un score de 6/10, alors que les athées et les agnostiques ne dépassent pas le seuil de 5/10.

Sur les personnes élevées dans des familles très religieuses, 22,5% affirment avoir été ridiculisées pour s'être masturbées, alors que ce n'est le cas que pour 5% des gens élevés dans des familles moins religieuses. Près de 79,9% des personnes élevées dans des familles très croyantes affirment se sentir coupables à propos d'une pratique sexuelle particulière, ou d'un désir, alors que ce n'est le cas que de 23,3% des personnes élevées dans des familles moins croyantes. Les enfants élevés dans des familles très religieuses sont plus susceptibles de faire leur éducation sexuelle à travers les films pornographiques, parce qu'ils n'ont pas le courage de parler de sexualité avec leurs parents.
Mais le résultat le plus étonnant de l'étude réside dans le constat d'une possibilité d'amélioration de la vie sexuelle en cas de perte de la foi. «Nous pensions que la religion aurait des effets résiduels sur les personnes qui ont arrêté de croire, or l'étude prouve le contraire. C'était une bonne surprise», raconte Darrel Ray à alternet.org.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans Sexualité - Sexuality
commenter cet article
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 20:48

 

 

Source:  
http://www.sott.net/articles/show/228583-Scientists-cure-cancer-but-n...

    Scientists cure cancer, but no one takes notice


    <http://hubpages.com/hub/Scientists_cure_cancer__but_no_one_takes_notice>

 


<http://www.sott.net/articles/show/228583-Scientists-cure-cancer-but-n...>
Canadian researchers find a simple cure for cancer, but major pharmaceutical companies are not interested.

Researchers at the University of Alberta, in Edmonton, Canada have cured cancer last week, yet there is a little ripple in the news or in TV. It is a simple technique using very basic drug. The method employs dichloroacetate, which is currently used to treat metabolic disorders. So, there is no concern of side effects or about their long term effects.

This drug doesn't require a patent, so anyone can employ it widely and cheaply compared to the costly cancer drugs produced by major pharmaceutical companies.

 

 

<http://www.sott.net/image/image/s3/66725/full/40764_f520.jpg>

Canadian scientists tested this dichloroacetate (DCA) on human's cells; it killed lung, breast and brain cancer cells and left the healthy cells alone. It was tested on Rats inflicted with severe tumors; their cells shrank when they were fed with water supplemented with DCA. The drug is widely available and the technique is easy to use, why the major drug
companies are not involved? Or the Media interested in this find?In human bodies there is a natural cancer fighting human cell, the mitochondria, but they need to be triggered to be effective. Scientists used to think that these mitochondria cells were damaged and thus ineffective against cancer. So they used to focus on glycolysis, which
is less effective in curing cancer and more wasteful. The drug manufacturers focused on this glycolysis method to fight cancer. This DCA on the other hand doesn't rely on glycolysis instead on mitochondria; it triggers the mitochondria which in turn fights the cancer cells.

 

The side effect of this is it also reactivates a process called apoptosis. You see, mitochondria contain an all-too-important self-destruct button that can't be pressed in cancer cells. Without it, tumors grow larger as cells refuse to be extinguished. Fully functioning mitochondria, thanks to DCA, can once again die.

 

With glycolysis turned off, the body produces less lactic acid, so the bad tissue around cancer cells doesn't break down and seed new tumors.Pharmaceutical companies are not investing in this research because DCA method cannot be patented, without a patent they can't make money, like they are doing now with their AIDS Patent. Since the pharmaceutical companies won't develop this, the article says other independent laboratories should start producing this drug and do more research to confirm all the above findings and produce drugs. All the groundwork can be done in collaboration with the Universities, who will be glad to assist in such research and can develop an effective drug for curing cancer.

 

You can access the original research for this cancer here.This article wants to raise awareness for this study, hope some independent companies and small startup will pick up this idea and produce these drugs, because the big companies won't touch it for a long time.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans médecine
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 07:54
 
Les choses bougent très vite en ce moment. J'en suis moi-même stupéfaite. les derniers discours du Maitreya Raël le prouvent. Ci-dessous un extrait du long discours qu'il a fait en février.
 

Nous vivons aujourd’hui un moment très intéressant sur cette planète, la période la plus intéressante de toute notre histoire, parce que des révolutions se produisent partout dans le monde.  Les gens sont fatigués des grands gouvernements.

Cette semaine, l’Égypte a vécu une grande révolution, et il en sera de même partout bientôt. Les imbéciles occidentaux disent «quel est le prochain pays arabe qui fera la révolution ?» Ça ne se limite pas à la population arabe, tout le monde sur la planète souhaite une révolution mondiale.

Tout le monde sur la planète est fatigué des pouvoirs et des gouvernements dont la seule motivation est le pouvoir et l’argent. Chaque fois que ces politiciens parlent, ils parlent de PNB, de pouvoir économique, ils ne parlent jamais de bonheur. La croissance économique, le PNB, l’équilibre économique, la balance commerciale, vous en souciez-vous ?

Vous n’en avez rien à faire ! Vous voulez atteindre le bonheur, vous voulez trouver un sens à votre vie; aucun homme politique n’en parle, pas un seul. C’est pourquoi tout le monde sur terre espère une révolution, pour se débarrasser de ces gouvernements stupides; non seulement dans les pays arabes, mais partout.

Bientôt il y aura une révolution, dans des pays où nous ne nous attendons pas à la révolte, comme les États-Unis d’Amérique, par exemple. Ils n’y pensent pas, mais le peuple américain en a marre de son gouvernement et cela se passe partout !

Un octogénaire français a publié un petit livre de 60 pages sur Internet et c’est un énorme succès, un numéro un en France. Qu’est-ce qu’il dit ? « Il faut faire une révolution, nous en avons marre de notre gouvernement français, faisons une révolution, nous devons tout changer. Ce système économique est pourri, le système d’emploi est pourri, tout est stupide dans le monde. »
Et il dit aux jeunes, en France: « allez dans les rues et faites une révolution ».

Cinq millions de livres vendus, 60 pages ! Un vieil homme de 80 ans qui dit aux jeunes « ça suffit ! Nous voulons un monde nouveau, un monde sans argent, un monde d’espoir, un monde de bonheur, un monde sans les militaires ». Ce sera la même chose au Japon bientôt ! Le Japon a le taux de suicide le plus élevé au monde. Pourquoi en est-il ainsi ? La croissance économique est bonne, l’équilibre économique est bon, le PNB est bon, mais les gens s’enlèvent la vie, pourquoi ? Et ils
ne font pas d’enfants, parce qu’ils n’ont pas le bonheur. Nous avons besoin d’une révolution, partout dans le monde....
 
.
.
.

Partager cet article

Repost 0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 13:36
Communiqué de presse

Le Prix Pierre Guénin contre l'homophobie 2011 est remis à Hélène Mandroux

Paris, le 10 mai 2011

Après avoir distingué la pièce de théâtre Place des Mythos en 2009 et le film d'animation Le Baiser de la lune en 2010, le jury du prix Pierre Guénin contre l'homophobie salue cette année le travail et l'engagement de l'élue Hélène Mandroux dans sa lutte contre l'homophobie et pour l'égalité des droits. La maire de Montpellier devient la première femme politique à obtenir cette distinction. Elle recevra le prix des mains de Pierre Guénin lors d'une cérémonie organisée par SOS homophobie à la Mairie du XIIe arrondissement, à Paris, le 16 mai, à la veille de la Journée Internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.

Pionnier de la presse gay en France, Pierre Guénin se bat depuis la fin des années 1960 pour la visibilité des homosexuels dans la société civile et les médias. La création de son prix contre l'homophobie, unique en son genre en France, s'inscrit logiquement dans un parcours militant constant. Son prix annuel récompense de 4000 euros une personne, un groupe de personnes ou un projet qui a particulièrement contribué à la lutte contre l'homophobie et à l'avancée des droits LGBT au cours de l'année passée.

Hélène Mandroux a justement illustré son combat à plusieurs reprises ces derniers mois, en lançant un appel citoyen pour ouvrir le mariage et l'adoption aux couples de même sexe (l'appel de Montpellier, en novembre 2009, signé par une centaine de maires et plusieurs milliers de citoyen-ne-s), et en mariant symboliquement elle-même deux hommes en février 2011. Rappelons également que, dans sa ville, elle a fait porter une modification sur la fiche d’inscription dans les écoles publiques : désormais, les couples homoparentaux peuvent s’identifier et être reconnu-e-s en tant que tels par l’administration publique. Hélène Mandroux est ainsi l'une des rares élus de France à s'engager concrètement contre l'homophobie, au-delà des discours et des promesses, et nous rappelle cruellement l'absence de politique nationale en ce sens. Lui remettre le prix Pierre Guénin, aujourd'hui, est une façon de saluer le travail accompli et de l'encourager à poursuivre plus ardemment encore cette lutte.

A un an de l'élection présidentielle française, SOS homophobie voit également dans cette distinction un appel lancé à l'ensemble de la classe politique : les femmes et les hommes qui veulent gouverner la France doivent inscrire la lutte contre les discriminations et l'égalité des droits au coeur de leurs programmes. L'inaction du président de la République Nicolas Sarkozy et de son gouvernement depuis quatre ans fait résonner avec d'autant plus de force la nécessité d'aborder ce sujet frontalement, sans tabou, et de se donner les moyens d'avoir une société qui respecte chacun-e de ses membres.

Partager cet article

Repost 0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 13:29

 

 

COMMENTAIRE DE RAEL : Les Messages des Elohim nous enseignent clairement,  depuis 36 ans, que "rien n'est constant dans l'univers"...  Les scientifiques se moquaient de cet enseignement....  Mais maintenant, ils réalisent que le message était vrai... Il est temps de voir la gloire des Elohim, de reconnaitre leurs messages et de les accueillir. Ou alors d'assister à la destruction de l'humanité. Seuls nos créateurs peuvent nous aider.

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/05/decouverte-scientifique-terrifiante-des.html

* Inquietant comme alerte scientifique.  Je soumets ce texte a Richard St-Laurent pour avoir plus d'exlication sur ces particules inconnues capables de faire muter les especes vivantes...   Il s'agit d'un article de 2010.

Des scientifiques ont predit des tsunamis solaires devastateurs qui pourraient detruire nos systemes electriques et toutes nos technologies de pointe [avertissement donne par la NASA pour 2012-2013].

Ils ont exprime de severes avertissements a l'effet que de violentes explosions a la surface du soleil pourraient atteindre la Terre, violant notre champ magnetique et causant des milliards de rayons x de haute intensite.  Ces rayons sont connus pour causer des formes mortelles de cancers.  Maintenant, il y a une evidence que quelque chose de
potentiellement plus dangereux se produit, du jamais vu: des particules ou des forces mysterieuses sont dirigees a partir du soleil vers la Terre. 

Des physiciens ont ete alarmes suite a la connaissance de cette menace au cours des dernieres annees.  Initialement rejete comme une anomalie, ce fait pousse les scientifiques a interroger leurs homologues a travers le monde pour tenter de comprendre ce qui se passe au niveau du soleil.  Quelque chose d'impossible s'est produit.  Pourtant, ce "impossible" a ete prouve comme etant veritable.  Des laboratoires a travers le monde ont confirme que le taux de desintegration radioactive que l'on croyait etre une constante et un fondement de la science n'est plus une constante.  Quelque chose qui vient du soleil entre en interaction avec la matiere de facon etrange et inconnue et comporte le potentiel etonnant de changer radicalement la nature de la terre elle-meme.

Lire la suite de l'article (non-traduit):
http://www.projectworldawareness.com/2010/10/terrifying-scientific-discovery-strange-emissions-by-sun-are-suddenly-mutating-matter/

Partager cet article

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 08:37
 
 
 
Thousands of Ugandans could face the death penalty -- just for being gay. On Wednesday, Parliament may pass a law that punishes homosexuality with death – we have 48 hours to act.
 
Des milliers d'Ougandais risquent la peine de mort, juste parce qu'ils sont gay. Mercredi, le parlement risque de faire voter une loi qui punit l'homosexualité de mort. Nous avons 48 heures pour agir.
.
.
Aujourd'hui, mardi 10 mai, 540 000 personnes ont déjà signé . Et vous ?
Today, on tuesday 10th of may, about 540 000 persons have yet signed. How about you ?

Partager cet article

Repost 0