Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 14:14

Le saviez-vous ? Une grande partie de votre impôt sur le revenu sert à rembourser les intérêts de la dette et les guerres de la France. En fait, vous ne bossez que pour payer les banquiers !

Selon Etienne CHOUARD, 100 % des impôts sur le revenu sert au remboursement de la dette. L'argent ne va donc pas aux hôpitaux, aux services publics...

 
Voici le scénario :
1e - les banques commencent par endetter l'Etat pour que celui-ci doive de l'argent aux banquiers. Depuis 1973.
2e - Pour que l'état ait de l'argent, un nouvel impôt est créé qui va servir à financer l'argent dû.

 
Et c'est qui qui paye ? Nous.
Et c'est qui qui va se révolter ? Pas nous. Du moins pas tout de suite. Quelqu'un a dit : "les gens ne bougeront et ne se révolterons que quand leur frigo sera vide. Avant, ils ne bougeront pas. C'est ainsi".

Seuls ceux qui n'ont plus rien à perdre sont dans les rues, comme les jeunes espagnols, par exemple
http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg&feature=share
.
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans crise financière
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 13:48

MALI : qui sont les vrais terroristes ? Ceux qui se révoltent de la présence d'AREVA et des occidentaux qui empoisonnent leur pays avec des poussières radioactives ? Ou les militaires français et au-dessus d'eux les présidents de la république française (depuis 40 ans déjà). Aujourd'hui, c'est au tour de M. HOLLANDE.

 
Voici une vidéo que chacun devrait voir avant de se prononcer "POUR la guerre" lors d'un éventuel sondage qui chercherait à légitimer l'intervention militaire française.

 
En résumé :
- Aucune richesse financière due à l'extraction du minerai d'uranium n'est distribuée aux populations locales. C'est toujours et encore le pillage de l'Afrique par les occidentaux.
- Pour extraire le minerai d'uranium, il faut de l'acide sulfurique et de l'eau tirée des nappes phréatiques. Celles-ci sont toutes contaminées et sont cependant bues par les populations de plus en plus malades. Les bêtes meurent rapidement.
- Les déchets radio-actifs sont laissés sur place, sous forme de montagnes qui, avec le vent, se disséminent et polluent le sol devenu impropre aux cultures.
- + de 100 000 personnes sont en danger de mort. En plus, elles sont expulsées de leur territoire.
- Tout journaliste qui cherche à y faire un reportage est immédiatement arrêté et expulsé manu-militari.
et bien d'autres choses.
http://www.dailymotion.com/video/xww2x4_mali-contamination-a-l-uranium-decouvrez-les-vrais-terroristes-edifiant_webcam?start=771#.UP05ax3Acx4
.
.

Partager cet article

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:31

Artus, c'est un génie de l'Humour !

http://www.youtube.com/watch?v=HMDHe1uo8Qo

.

.

Partager cet article

Repost 0
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 09:16

 

http://www.renovatiotv.com/blog/belgique-laurent-louis-s-oppose-a-la-guerre-au-mali-et-denonce-la-manipulation-internationale.html

Le député indépendant belge Laurent LOUIS s’oppose, seul contre tous les autres parlementaires, à la participation de la Belgique à la guerre au Mali. Il dénonce la manipulation internationale, le mensonge de la lutte anti-terrorisme, le soutien des Occidentaux aux djihadistes en Libye, Tunisie et Syrie et dévoile les véritables raisons de cette opération militaire néo-colonialiste.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=TW9kWe3MI-M#!

.


.

Partager cet article

Repost 0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 14:20

http://www.radio-alpes.net/reportages/Interview%20Francine%20Lehner-Gallay%20?reportage=8783

 
écoutez : les auteurs du livre "Maladies liées aux métaux lourds" ou quand "le Mercure et l'Aluminium pètent les plombs" , un bouquin aux investigations "chirurgicales" qui va déranger, il sort ces jours-ci !
Une interview exclusive de Francine Lehner, victime comme des millions de patients, qui eux ignorent encore leur symptôme et du Docteur K.Kisfaludy chirurgien genevois. L'incroyable découverte de l'auteur qui bouscule des acquis médicaux et remet en question la chimie pharmaceutique depuis plus de 12 années...

"Maladies liées aux métaux lourds" un ouvrage de 26 chapitres disponible en plusieurs langues, co-réalisé par Francine Lehner le Dr K.Kisfaludy, Maître Mauro Poggia, avocat et deux Ostéopathes, Crhistine Piuz et Thierry Bottari

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans médecine
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 11:43

Voici le courrier que j'ai envoyé au Maire de la commune de MONTREJEAU où la compagnie du gaz a coupé le gaz à une personne âgée, invalide, pour faute de paiement de facture. Elle ne peut plus se chauffer !

STOP ! Il faut arrêter cette mainmise des grosses sociétés qui s'arrogent tous les pouvoirs et nous traitent comme des moins que rien, des esclaves dont le seul but est de payer. 

Chaque année, ce sont des centaines d'accidents souvent mortels. Le scénario est le même : on nous coupe l'électricité, le gaz. On essaie alors de survivre dans le froid en se chauffant avec tout ce qu'on trouve. Et on meurt, à cause du monoxyde de carbone d'un appareil défectueux ou bien dans l'incendie dû à une bougie mal éteinte, ou....

En fait, le vrai problème est la hausse continuelle de l'énergie : + 2.3 % par ci, + 4 % par là et sans arrêt. Un jour, certaines personnes ne pourront plus se chauffer ou s'éclairer car l'énergie sera hors de prix. Le vrai problème ce sont les profits faramineux que font certaines sociétés au détriment des êtres humains.

 

Monsieur le Maire, Bonjour,

 
Je tenais à vous remercier pour le soutien logistique que vous apporterez pour venir en aide à une de vos citoyennes : Jeanne FAJARDEAU à qui on a coupé le gaz pour non paiement de facture.

 
Cependant, je suis sidérée par cette coupure, en pleine période de froid. Pour moi, ces grosses entreprises nationales - électricité et gaz - font preuve d'un profond manque d'humanité et mériteraient qu'on porte plainte contre eux pour "mise en danger de la vie d'autrui" voire "tentative d'homocide volontaire". En effet, ceux qui donnent les ordres de coupure (comme ceux qui les exécutent) savent très bien qu'en coupant le moyen qui permet de se chauffer, on condamne peut-être les occupants d'une maison à une mort certaine. Qui peut résister au froid alors que l'on est de surcroît âgé et invalide.

 
Cela me rappelle des centaines de cas où des êtres humains sont morts suite à une coupure de courant ou de gaz. Pour éviter le froid, ces personnes ont alors utiliser d'autres moyens qui se sont avérés mortels.
 
Comme ce couple, avec leur enfant de 10 ans et leurs trois animaux de compagnie. Ils avaient sûrement des projets de vie. Et aujourd'hui ? Où sont-ils ? sous terre, à cause d'EDF.

On appelle cela des drames de la précarité. Moi j'appelle cela des assassinats organisés.

 
Je vous souhaite une bonne journée.
Cordialement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans société
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 09:41

Et vous ? Vous y avez cru à cette guerre "éclair" contre le terrorisme ? Pas moi ! 

Attendez-vous à une augmentation de vos impôts et surtout à la création de nouvelles taxes : leur but : rembourser les milliards d'euros que va coûter cette intervention armée.

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/01/16/le-butin-de-lintervention-francaise-au-mali-uranium-or-diamants-et-petrole/

En l’état actuel, les forces engagées au Mali coutent 400’000 euros par jour. Une dépense qui va devoir, pour raison d’enlisement, être rapidement revue à la hausse en doublant au moins les effectifs engagés.

Également, il est surprenant d’entendre le ministre de Défense, Jean-Yves Le Drian, défendre cette intervention sous le prétexte que « la France est en guerre contre le terrorisme », une terminologie dont on sait que, en terme tactique, elle ne veut par définition rien dire, ce qu’a d’ailleurs largement démontré les dix dernières années de guerre en Afghanistan, qui auront couté plus de 2’400 milliards de dollars. Un conflit qui, non seulement, aura fait le bonheur du complexe militaro-industriel, mais également celui des Taliban, puisque tous les observateurs ont d’ores et déjà admis que le gouvernement fantoche de Karazaï explosera dès le départ des troupes étrangères, et les islamistes reprendront alors le contrôle total du pays.

Mais M. Le Drian semble aimer fanfaronner, puisque que, après nous avoir annoncé vaillamment samedi que la ville de Konna avait été reprise grâce à la France, il a du, ce mardi soir, faire marche arrière, et admettre ce que nous écrivions déjà il y a 48h : Konna est toujours aux mains des islamistes.

Nous expliquerons prochainement en détail pourquoi cet engagement français ne peut aboutir qu’à un échec sur le terrains des combats, en plus d’autres conséquences dramatiques sur le sol Français mais, pour l’heure, nous allons nous concentrer sur les intérêts réels de cette guerre, qui ne peuvent, sauf pour les imbéciles et les complices, être ceux affichés par le gouvernement Hollande.

La France connaît une situation de chômage dramatique. Officiellement, selon l’Insee, le ministère du travail et Pôle Emploi : c’est 10 % de la population active, soit environ 3 millions de personnes. Mais si l’on compte tous les « inscrits à Pôle Emploi » qui n’apparaissent pas dans les statistiques Insee, on est à plus de 5 millions. Certains, comme David Bornstein, qui a récemment réalisé un reportage pour Arte intitulé « France : les chômeurs invisibles », estiment que ces chiffres sont largement sous évalués et que c’est en réalité 30% de la population active française qui serait touchée. En plus de cela, l’Unedic vient d’annoncer, pour 2013, une augmentation de 180’000 chômeurs, soit 500 par jour.

Partager cet article

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 12:13

En ce début de mois de janvier 2013.

Juste sous son "petit nid", il y a un radiateur qui diffuse de la douce chaleur. Car Koubi aime bien son confort, comme moi.

.

koubi-janv-2013.JPG

.

Partager cet article

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:45
http://journal-audible.org/quand-la-science-decouvre-les-1-qui-dirigent-leconomie/

Trois chercheurs suisses ont récemment décortiqué le réseau mondial des multinationales en se servant d’une base de données de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) regroupant plus de 30 millions d’acteurs du marché économique. Les scientifiques sont parvenus à une synthèse en les regroupant sous forme d’un réseau de 43060 multinationales. Leurs rapports de force mutuels furent également reconstitués par l’angle de la propriété : une entreprise possédant plus de 50% des parts d’une autre est considérée comme en détenant le contrôle.
Le réseau qui apparait détient une structure générale assez commune dans les systèmes naturels : certains acteurs sont des points de convergence de pouvoir, alors que d’autres ne sont qu’en périphérie et n’exerce que peu de contrôle sur les autres. Ce phénomène connu comme « le riche devient plus riche » n’a pas étonné les chercheurs. Un gros acteur économique attire forcément les nouveaux arrivants. Ce qui les a le plus frappé est la découverte d’un autre phénomène appelé le « club des riches ». Au cœur du réseau, 1318 entreprises apparaissent comme plus fortement connectés entre elles et forme un noyau central. Ce noyaux s’avère détenir la majorité (60%) de l’industrie mondiale par le jeu des actions boursières. Pire encore, 147 entreprises sont encore plus interconnectés et « dirigent » le noyau. Ces 1% de la totalité du marché mondial, contrôlent à elles seules près de 40% du cœur de l’économie actuelle. Mais qui sont ces entreprises? Que produisent-elles? Et bien elles ne produisent rien du tout sur le plan physique. Ce ne sont que des intermédiaires financiers. On y retrouve des noms bien connus en ces temps de crise: Barclays, JP Morgan, Goldman Sachs, …
La question posée par ce travail scientifique était à l’origine de déterminer s’il existait une « tête » au système financier actuel. Le noyau découvert par les chercheurs y ressemble beaucoup. Toutefois, ceux-ci mettent en garde face à l’idée d’y voir une conspiration. Pour eux, ces entreprises ne sont que des acteurs guidés par les lois du marché et qui se sont retrouvés dans cette configuration sans nécessairement se coordonner consciemment entre-elles. Pas de conspiration donc, juste un système économique défectueux. En effet, si cette architecture profite à quelques uns, elle rend l’ensemble de l’économie de plus en plus instable. Cette concentration de 147 entreprises a des faux airs de foyer épileptique. Quoi faire? Nos chercheurs proposent de commencer par réguler cette hyper-connectivité par le biais de taxes transnationales. Toutefois, au delà d’appeler à une telle régulation, ces résultats démontrent la dimension systémique de la crise actuelle. Plus question de tenter d’expliquer les fluctuations chaotiques de la bourse à partir des faits proposés par l’actualité. Il est désormais temps de prendre du recul et comprendre pourquoi le système économique, dans sa structure même, demande à changer.
Retrouver ici l’article original de Stefania Vitali, James B. Glattfelder,  Stefano Battiston  (en anglais)

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans crise financière
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 14:50

Qui a dit que nous étions seuls dans l'univers, en tout cas dans notre galaxie ?

Quoique, si certains veulent le croire, ils sont libres.

Et vous ? Qu'en pensez-vous ? 


Il y a des milliards d'étoiles dans l'Univers. De récentes estimations réalisées par des astronomes du California Institute of Technology (Caltech) montrent que des milliards et des milliards de planètes seraient en orbite autour d'elles.

En fait, John Johnson et ses collègues estiment que les systèmes planétaires sont la norme dans le cosmos. Les astronomes basent leurs calculs sur l'analyse du système planétaire en orbite autour de l'étoile Kepler-32. Selon eux, ce système est représentatif et peut permettre d'extrapoler ce qui se passe à l'échelle galactique.
« Il y a au moins 100 milliards de planètes dans notre galaxie seulement. » — John Johnson

De façon générale, il y aurait au moins une planète par étoile, et les scientifiques s'accordent pour dire que cette estimation est conservatrice.

Dans le cas de Kepler-32 par exemple, le système comporte au moins cinq planètes.
Kepler-32 est une naine rouge, un type d'étoiles qui représentent environ 75 % des étoiles dans la Voie lactée. Les planètes en orbite autour d'elle sont de tailles similaires à celle de la Terre, ce qui serait aussi la norme dans notre galaxie.

Ainsi, les scientifiques extrapolent qu'une vaste majorité de planètes dans la galaxie ont des caractéristiques similaires à ces planètes.

Le détail de ces travaux est publié dans l'Astrophysical Journal.

Le saviez-vous? Le télescope Kepler, lancé en mars 2009, a pour objectif de rechercher des exoplanètes similaires à la Terre en orbite autour d'autres étoiles

Partager cet article

Repost 0