Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:21


http://www.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2011/02/01/001-marche-cardio-hippocampe.shtml

Les personnes de plus de 55 ans qui marchent régulièrement de façon modérée voient leur mémoire s'améliorer, selon une recherche américaine publiée lundi.


De plus, leurs capacités mentales ne déclineraient pas malgré leur vieillissement. L'étude a été menée auprès de sujets âgés de 55 à 80 ans. Un examen par résonance magnétique effectué au début de l'étude et six mois après sa fin a permis aux chercheurs de constater une augmentation du volume de  l'hippocampe, la région du cerveau qui joue un rôle capital pour la mémoire, lit-on dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).
En vieillissant, l'hippocampe s'atrophie. Mais chez le groupe témoin, choisi parmi les 120 personnes recrutées pour l'étude, une marche modérée de 40 minutes trois fois  par semaine a inversé le processus.

 

Chez les marcheurs, après un an, le volume des hippocampes gauche et droit a crû de 2,12 % et de 1,97 % respectivement. Ceux qui n'ont cependant pas marché régulièrement ont subi une diminution du volume gauche de leur hippocampe (1,4 %) et droit (1,43 %). La nature poursuivait ainsi le  processus de déclin naturel du corps.
Un caractère réversible

 

Selon les chercheurs des universités de Pittsburgh, d'Illinois et de Rice, l'exercice cardiovasculaire a sollicité la production d'une protéine essentielle à la survie et à la  régénérescence des neurones.« Nous pensions que l'atrophie de l'hippocampe en vieillissant était quasiment inévitable », relève Kirk Erickson, professeur de psychologie à l'Université de Pittsburgh,  principal auteur de cette recherche.« Mais nous avons montré par cette étude que des exercices cardiovasculaires, même modérés, pendant un an pouvaient accroître la taille de cette structure cérébrale  et que le cerveau à ce stade de vieillissement restait modifiable », se félicite-t-il.

 

Les résultats de notre étude sont particulièrement intéressants, car ils montrent que même de modestes exercices cardiovasculaires permettent à des adultes qui étaient  sédentaires d'améliorer de façon substantielle leur mémoire et leur santé cérébrale.


— Art Kramer, directeur du Beckman Institute for Advanced Science and Technology à l'Université d'IllinoisRadio-Canada.ca avec Agence France Presse

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans médecine
commenter cet article

commentaires