Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 08:10
Serait-ce un pas de plus pour une meilleure considération des homosexuels ?
Personnellement,  j'ai plusieurs relations amicales avec des homosexuels (et lesbiennes) et je les adore.

 
INSOLITE. Une tendance s'installe sur les universités et les lycées anglais. De plus en plus de jeunes mecs hétéros ont embrassé au moins une fois leurs amis mâles, selon une enquête récente
  

Menée par l'Université de Bath dans le sud-ouest de l'Angleterre, une enquête révèle que 89% des garçons hétéros dans les lycées et universités anglais ont déjà embrassé sur la bouche un de leurs potes, et 37% ont même eu un baiser «prolongé» (snog en argot anglais). Pour autant, ils ne considèrent pas que ce geste était sexuellement motivé; pour eux, il s'agissait plutôt d'une marque d'amitié.

 

«Les jeunes ont perdu leur homophobie»
Eric Anderson, le chercheur qui a mené cette investigation, tente de déduire des tendances sociologiques à partir de ces résultats. Selon lui, ces chiffres montrent que «le stéréotype de l'homme bourru, mesquin et homophobe des années quatre-vingts est mort». «Ces jeunes ont perdu leur homophobie. Ils n'ont plus peur d'être considérés comme gay à cause de leur comportement, et donc ils ne cachent pas leur intimité envers leurs amis, comme les filles» ajoute Anderson.

 

Il explique que les filles hétéros anglaises, comme les américaines, ont déjà adopté ce petit jeu depuis un moment. Certaines s'embrassent en signe d'amitié ou même pour satisfaire les trips lesbiens de leurs copains hétéros. Maintenant, ce sont les garçons qui s'embrassent pour le divertissement des filles, si l'on en croit certaines réponses à l'enquête.

 

Des terrains de foot aux lycées
Pour Anderson, ce changement dans le comportement des jeunes Anglais aurait vu le jour sur les terrains de foot, un endroit qui n'est généralement pas considéré comme le plus gay-friendly. Selon le chercheur, les joueurs de foot professionnels ont fêté leurs buts avec des embrassades de plus en plus exubérantes au cours des dernières années (en photo les joueurs Paul Scholes et Gary Neville de Manchester United). Un phénomène qui s'est reproduit sur les terrains de foot des lycées avec les étudiants, qui ont porté la mode aux boîtes, aux soirées et aux bars. Les statistiques semblent confirmer son argument: parmi ceux qui ont participé au sondage, 95% des mecs qui ont joué un sport avaient embrassé un autre homme, contre 80% parmi ceux qui ne pratiquait pas d'activités sportives.

 

Pour Eric Anderson, la phénomène relevé par cette amusante étude de moeurs devrait apporter une meilleure considération pour les homos. «[Cette tendance] rend plus acceptable pour les hommes de s'embrasser en public, explique-t-il. Parfois vous voyez deux hommes s'embrasser et vous ne savez pas s'ils sont hétéros ou homos.» Une vision sans doute un peu trop rose des choses. N'empêche que l'on se demande quand cette mode du bisou sur la bouche débarquera en France!

 

L'étude est consultable en ligne ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires