Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:24

 

 
C'est là qu'on voit que le gouvernement français se fout cordialement de la santé de ses concitoyens. En acceptant que le TRAMADOL reste sur le marché, malgré ses effets secondaires avérés, il autorise un médicament aux effets psychotiques prouvés de polluer la santé physique et psychologique des gens. Et en plus, dans la mesure où ces produits altèrent sérieusement le sens des réalités des personnes qui les consomment, cela devient un véritable outil de manipulation et de domination.

 
Le site http://www.chirosystem.com/FPDF/psychotropes.pdf est très intéressant sur l'étude de ces psychotropes légaux. Voici quelques extraits :

 
" Mais tout individu sous l'emprise de ces médicaments est aussi plus facilement manipulable et exploitable. Ainsi l'a expliqué à juste titre le professeur ZARIFIAN, psychiatre, dans son fameux livre "les jardiniers de la folie".
 
On comprend alors le silence relatif, voire gêné des médias sur ce problème alarmant (toujours croissant) quant on sait évaluer le marché juteux que représentent les psychotropes pour les laboratoires pharmaceutiques et le résultat de ces drogues transformant la population en moutons bien dociles, avec la complicité de nombreux médecins (force est de constater).
 
Le public est ainsi plus apte à subir les manipulations des hommes politiques sans se révolter, à tolérer l'intolérable, à accepter l'inacceptable, jusqu'à banaliser avec fatalité tout ce qui est négatif...".

 
 
Le gouvernement doit se dire : "Enfin ! une "drogue" légale (parmi d'autres comme le tabac, l'alcool, etc.) sur laquelle on aura une emprise financière et qui rapporte des millions d'euros à l'état, via les bénéfices faramineux des sociétés pharmaceutiques".

 
Quand on sait que l'AFSSAPS est financée à 83 % par les laboratoires phramaceutiques, on comprend mieux l'enjeu. Conflit d'intérêt ? Cherchez l'erreur ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans médecine
commenter cet article

commentaires