Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 17:35
A l'heure où tout semble négatif - et les médias sont les premiers à nous donner du négatif à la pelle, tous les jours - il ne faut pas oublier que nous sommes confrontés, à chaque instant, à deux visions des choses de la vie : la vision négative et la vision positive.
  
Ceux et celles qui ont vu le film "le secret" ou "the secret" comprendront mes propos.
  
Toujours est-il que depuis que je ne regarde plus les infos à la télé, seulement les gros titres sur internet et ceci rapidement, je remarque que je suis plus positive et que j'ai également plus de temps pour faire des choses intéressantes. Car même si on a appris à être positif, si on baigne constamment dans un bain négatif, celui-ci finit par nous atteindre.
  
Il faut donc choisir avec soin son environnement, ses amis, ses musiques, en fait, tout... et surtout ses pensées.
  

La Douche de l’Abondance

Asseyez-vous confortablement, les pieds à plat sur le sol, le dos droit et les mains sur les genoux avec les paumes dirigées vers le haut. Fermez doucement les yeux.

 

Imaginez maintenant que vous êtes entouré de minuscules particules d’abondance, que vous êtes immergé dans une mer de prospérité, et que vous pouvez tendre les bras, la toucher et l’amener dans votre vie chaque fois que vous le désirez.

 

Lorsque vous êtes prêt, prenez une longue et profonde inspiration d'abondance en comptant jusqu'à trois.
Gonflez-en bien vos poumons ; remplissez-les totalement d’abondance.

 

Imaginez que vous inspirez ces particules de prospérité et qu’elles remplissent chaque fibre de votre être.
Ressentez ce sentiment d’être inondé d’abondance.


Retenez votre respiration en comptant jusqu’à neuf et ressentez chaque atome, chaque cellule de votre corps tout entier, gonflée de prospérité, emplie d’abondance, vibrante de richesses.


Puis lentement, en comptant jusqu’à six, expirez cette Abondance pour qu’elle circule à travers l’Univers tout entier – forcez vraiment cet air hors de vous.

 

A nouveau, prenez une autre longue et profonde inspiration d’abondance.

Cette fois, voyez votre corps s’illuminer de l’intérieur vers l’extérieur, rutilant de prospérité, étincelant de richesses, éblouissant de fortune.


A nouveau, retenez votre respiration en comptant jusqu’à neuf.
Voyez cette incandescence, ressentez cette incandescence.


Puis expirez à nouveau l’abondance pour qu’elle puisse circuler dans l’Univers tout entier.

 

Une dernière fois, inspirez lentement l’abondance en comptant jusqu’à trois et, tout en retenant votre respiration, et en comptant jusqu'à neuf, imaginez et ressentez l'impression que cela fait d'être totalement abondant, d’être étonnamment fortuné, d'avoir atteint la liberté financière et d’être riche au-delà de vos rêves les plus fous.

 

Ressentez le sentiment que cela vous procure.
Ressentez cette légèreté, cette liberté et ce bonheur.


Développez ce sentiment.
Sentez-le inonder votre corps tout entier.


Embrassez ce sentiment étonnant dans tout votre corps, tout votre esprit et toute votre âme.

Et pour la dernière fois, expirez lentement cette abondance et cette prospérité afin qu’elles circulent dans l’Univers tout entier.

 

Lorsque vous êtes prêt, ouvrez lentement les yeux, en vous sentant prospère, en vous sentant fortuné, en vous sentant riche, riche, riche !


Pratiquez cet exercice tous les matins !
A la longue, vous pourrez même le faire sans fermer les yeux et savoir que vous attirez la prospérité à tout moment !

Partager cet article

Repost 0

commentaires