Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 12:17

 

Dans certains pays d'Afrique (Kama) comme le Kenya, il existe des centres qui recueillent les éléphanteaux orphelins. Leur mère a souvent été tué pour ses défenses, à cause du braconnage toujours présent.

 
Régulièrement, sur France 5, vers 11 heures, il y a des émissions à ce sujet qui montrent comment l'amour et la patience des "nounous" peuvent sauver ces petits animaux. C'est émouvant ! 
On y apprend que les éléphanteaux qui ont perdu leur mère sont souvent tristes. Et il faut beaucoup de patience et d'amour aux éducateurs pour leur faire reprendre confiance en la vie. Les éléphants sont des animaux très intelligents. 

 
Ci-dessous, sur son site, la lettre que Brigitte BARDOT a adressé au roi d'Espagne. Bravo à elle ! J'adhère totalement.
 
 
...

Dans une lettre ouverte, publiée le 16 avril 2012, la Présidente de la Fondation Brigitte Bardot dénonce très fermement l'attitude du Roi Juan Carlos :

"Vous ne valez pas mieux que les braconniers qui pillent et saccagent la nature, vous êtes la honte de l’Espagne !"

Fin avril, la Fondation Brigitte Bardot devrait inaugurer l'orphelinat pour éléphanteaux au Tchad qu’elle a cofinancé, pour sa Présidente, l'attitude du Roi est profondément indigne "je suis d’autant plus en colère de vous voir poser tout sourire près d’un cadavre, fier d’avoir tué cette bête sur le point d’être balayée de cette planète par la faute des trafiquants d’ivoire et de riches oisifs, comme vous, qui s’occupent en tuant des animaux par plaisir."

En Afrique, chaque jour des gardes se battent, parfois au péril de leur vie, contre le braconnage des espèces menacées. Ces hommes courageux font face à des réseaux organisés qui n’hésitent plus à massacrer, à la mitraillette, des groupes entiers d’éléphants en ne laissant que les éléphanteaux dépourvus de défense.

"Ce sont ces éléphanteaux, abandonnés à leur sort et à une mort certaine, qui sont pris en charge par l’orphelinat de l’association « SOS Eléphants ». C’est un combat difficile et inégal, rendez-vous compte que pour couvrir les frais de fonctionnement de l’orphelinat pour une année, il nous faut financer ce que vous avez dépensé pour tuer un éléphant !"...

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans animaux - animals
commenter cet article

commentaires