Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 17:25

Des plantes pour soigner le diabète

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2011/01/28/001-diabete-cris-the.shtml

Mise à jour le vendredi 28 janvier 2011 à 16 h 20


Le thé du Labrador et les cônes d'épinettes noires sont les plantes du Nord du Québec les plus aptes à réguler le transport du sucre dans les parois intestinales. Une bonne nouvelle pour les Cris, dont de 20 à 30 % de la population souffre du diabète.


Le thé du Labrador et les épinettes noires diminuent l'absorption du glucose d'environ 50 %. C'est ce qui ressort d'une expérience effectuée sur des animaux par l'étudiante à la maîtrise en pharmacologie Lisia Nistor Baldea, de  l'Université de Montréal, sous la  supervision du professeur Pierre Haddad, du département de pharmacologie de la Faculté de médecine.


Les chercheurs recommandent aux Cris de consommer ces plantes en même temps que la nourriture pour mieux contrôler l'absorption du sucre. L'étudiante Lisia Nistor Baldea s'était intéressée lors d'une expérience précédente à la manière dont les anciens des tribus cris traitaient le diabète. Elle a présenté 15  symptômes du diabète à 104  guérisseurs aînés de quatre villages de la baie James.

 

Les symptômes du diabète qui ont été soumis incluaient la soif extrême, la miction fréquente, la fatigue chronique et des plaies qui guérissent mal. Les 17 plantes mentionnées le plus souvent par les guérisseurs ont été retenues par la suite pour des tests in vitro.


Au final, sept plantes ont obtenu des résultats comparables ou légèrement supérieurs à ceux obtenus à l'aide de deux composés inhibant le transport intestinal, soit la  phloridzine et la phlorétine.


Baies de genévrier
Feuilles de kalmia (laurier des moutons)
Lycopodes officinaux (lycopodes en massue)
Cônes d'épinettes blanches
Thé du Labrador (à grandes feuilles)
Airelles rouges
Feuilles et de racines de sarracénie pourpre
Le diabète chez les communautés autochtones fera l'objet d'autres études pour confirmer l'efficacité des extraits des plantes qui ont servi aux expériences.

Partager cet article

Repost 0

commentaires