Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 14:06
Un lien entre lésions cérébrales et boissons énergisantes chez les ados

Ces mêmes boissons augmentent également la violence, l’hyperactivité et la future dépendance à des drogues dures ainsi que l'alcoolisme chez les adolescents. Pour en savoir plus je vous conseille de lire le livre d’Elke AROD “les racines de nos maladies”. http://www.stelior.com/#!les-racines-de-nos-maladies/chij

Elke AROD a sauvé son fils atteint de problèmes neurologiques graves, (autisme) suite à des vaccins qui contenaient du mercure et de l'aluminium. Elle a permis à des milliers d’enfants de vivre normalement en changeant d'alimentation.

http://www.topsante.com/medecine/accidents/premiers-secours/soigner/un-lien-entre-lesions-cerebrales-et-boissons-energisantes-chez-les-ados-457338

Le 17 septembre 2015 à 17h00 - par Catherine Cordonnier

Les adolescents qui boivent des boissons énergétiques seraient beaucoup plus susceptibles de souffrir de traumatismes crâniens que ceux qui ne consomment pas de boissons caféinées.

Une nouvelle étude canadienne suggère qu'il y aurait un lien entre la consommation de boissons énergétiques riches en caféine, et les traumatismes crâniens, chez les adolescents. Après avoir analysé les données d'une enquête menée auprès de plus de 10 000 collégiens et lycéens de 11 à 20 ans, les chercheurs se sont intéressés aux adolescents qui avaient subi une lésion cérébrale traumatique (c'est-à-dire un coup à la tête) qui les aurait laissés inconscients pendant au moins 5 minutes, ou aurait donné lieu à une nuit à l'hôpital. Environ 22% des jeunes avaient subi ce type de lésion une fois dans leur vie et 6% au cours de l'année.

La grande majorité de ces traumatismes crâniens étant survenus lors d'activités sportives, les chercheurs se sont également intéressés à leur consommation de boissons énergisantes. Ils ont alors constaté que le risque de souffrir d'un traumatisme crânien était 5 fois plus élevé pour ceux qui avaient consommé ce type de boisson au cours de la semaine précédant l'accident qu'il ne l'était pour les adolescents qui n'en consomment pas.

Pour le le Dr Michael Cusimano, neurochirurgien à l'Hôpital St. Michael de Toronto, ces résultats sont préoccupants car les boissons énergisantes peuvent interférer avec la capacité du corps à guérir d'un traumatisme. "Ces boissons contiennent des niveaux élevés de caféine, ce qui modifie la chimie du corps et ce qui peut empêcher les patients de se remettre sur les rails rapidement. Or, les lésions cérébrales chez les adolescents ne sont pas à prendre à la légère car leur cerveau est en plein développement" conclut-il.

Rappelons que le traumatisme crânien peut occasionner des déficits neuropsychologiques qui peuvent être importants : atteintes du langage, de l'attention, de la mémoire, de l'orientation dans le temps et l'espace, de la perception... Ainsi que certains troubles du comportement : humeur instable, manque de contrôle de soi, défaut d'esprit critique, immaturité, etc.

A lire aussi :

Boissons énergisantes : quels effets sur la santé ?

Traumatisme crânien : des effets à longue durée

Les boissons énergisantes emballent le coeur

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans diététique
commenter cet article

commentaires