Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 09:25
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre
Electroculture : la tour à pommes de terre

Cette année, malgré la canicule, j’ai quand même pu obtenir quelques pommes de terre lors de mon expérience avec la tour. J’ai eu des tubercules à tous les étages car je les ai mis en place au fur et à mesure de la progression du feuillage.

La première étape consiste à mettre les tubercules germés sous une pyramide orientée Nord-Sud le temps que l’on souhaite. Je m’y suis reprise à deux fois car la première germination a eu lieu en novembre. Trop tôt !

Puis, on place le grillage et l’antenne. Un simple bambou avec un hérisson de cheminée pour la mienne. J’ai relié ce hérisson à la terre à l’aide d’un fil de cuivre que j’ai enfoncé dans la terre.

Au fur et à mesure que le feuillage s’étoffe, j’ai ajouté du terreau et des feuilles jusqu’à ras bol du grillage. Certains feuillages ont disparu et pourtant les pommes de terre ont eu le temps de se développer.

Je me pose la question : cette expérience peut-être se faire également avec des arachides ? A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans Electroculture
commenter cet article

commentaires