Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 14:47

MON PROJET PERMACULTURE

Ca y est ! Mon projet en permaculture est enfin terminé. Débuté le 21 novembre, il m’a fallu cinq mois pour le faire aboutir, soit 67 jours répartis sur ces cinq mois à raison de deux ou trois heures chacun de ces jours.

Un travail de titan qui m’a appris bien des choses :

- Tout d’abord la justesse de la maxime : “Pensée juste, parole juste et action juste”. C’est en visionnant une vidéo de Philip FORRER, un permaculteur qui vit dans l’aude https://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0 que j’ai eu l’idée de faire la même chose sur ma parcelle de terrain que je loue à une association genre jardins familiaux. Peu importe le temps que cela me prendrait, je n’avais aucun doute sur le succès et la finalité de ce projet. A chaque pelletée j’avais en tête le résultat et la visualisation finale.

J’ai également mis en pratique les qualités comme la confiance en soi, la persévérance, la patience surtout quand les nombreux jours de pluie et de gelée m’ont bloqué dans mon élan. Il y a également la qualité du contentement personnel, voire de la fierté, car en améliorant mon quotidien, j’améliore celui des autres automatiquement. Tout influence tout.

J’avais fait le pari avec moi-même de réaliser ce projet uniquement avec des matériaux de récupération. Je peux donc dire que sa réalisation ne pas pratiquement rien coûté, si ce n’est le gasoil pour les courts trajets (moins de deux kilomètres de chez moi) pour aller chercher les troncs d’arbres, le terreau, le Bois Raméal Fragmenté, les cendres,etc. et la boîte de chocolats offerte à M et Mme GELY, élagueur qui m’a permis de ramasser, à titre gracieux, tout le terreau que je souhaitais.

Déjà les premiers légumes semés, les radis, pointent le bout de leurs feuilles, ce qui signifie qu’ils se plaisent dans ce nouvel environnement !

Je pense déjà à un autre projet pour mon jardin, beaucoup moins connu celui-là, mais ce sera pour une autre fois.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Françoise

Voici les 8 étapes :

ETAPE 1 : Faire un trou

ETAPE 2 : Mettre du bois mort spongieux au fond du trou

ETAPE 3 : Remplir les vides avec des branches et du broyat forestier

ETAPE 4 : Remettre une partie de la terre filtrée sur 20 centimètres
ETAPE 4 bis : Mettre de la terre filtrée sur toute ma parcelle

ETAPE 5 : Etaler des feuilles mortes et des cendres

ETAPE 6 : Mettre de la terre noire récupérée auparavant pour fixer les feuilles au sol dans l’attente du terreau.

ETAPE 7 : Couvrir de terreau sur 20 centimètres et de Bois Raméal Fragmenté sur dix centimètres, entre les plantations

ETAPE 8 : Faire trois bordures avec des grosses pierres

MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE
MON PROJET PERMACULTURE

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise - dans jardinage biodynamique
commenter cet article

commentaires