Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 07:58

Inadmissible dans un pays où l'excision continue ! .Le Burkina Faso devrait montrer l'exemple au monde entier concernant sa réelle volonté d'éradiquer ce problème !

Les autorités Burkinabées refusent l'hôpital Kamkaso

29 femmes opérées malgré tout, mais plus de 50 femmes rassemblées à Bobo toujours en attente

mars 13 2014, Categorie: Communiqués de presse

http://fr.clitoraid.org/news

Après avoir refusé de signer le décret de création de l'hôpital Kamkaso - hôpital dédié à la réparation clitoridienne- pourtant demande depuis 3 ans, les autorités Burkinabées ont confirmé leur intention d'empêcher l'Association AVFE de fonctionner en retirant les licences précédemment accordées aux 5 membres de l'équipe médicale américaines de Clitoraid qui inclut 2 chirurgiens, 2 anesthésiologistes, un médecin et une infirmière.

Le caractère discriminatoire de ces interdictions a par ailleurs été confirmé par le Ministre de la Santé lui même qui a déclaré à l'agence de presse
la Thompson Reuters Foundation être inquiet pour les femmes qui viendraient à l'hôpital et risqueraient d'être exposées au prosélytisme Raelien.

"Cette déclaration du Ministre de la Santé d'un pays qui compte de nombreux hôpitaux chrétiens et musulmans est extrêmement discriminatoire et nous avons bien l'intention de lui rappeler que le prosélytisme est un droit fondamental inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et que ce droit ne devrait jamais être mis en question ou accorde de façon sélective comme ça semble être le cas au Burkina Faso" a déclaré BB, présidente de Clitoraid et porte parole du Mouvement Raelien.

"C'est aussi ignorer que bien qu'inspirée par Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien, Clitoraid est une entité indépendante du Mouvement Raëlien et ne saurait initier une quelconque action de prosélytisme au sein de son hôpital. Les personnes qui nous contactent ont besoin de nos services médicaux et de notre soutien psychologique et c'est ce qu'elles vont recevoir de la part de l'équipe médicale que nous avons rassemblées et qui comptent deux chirurgiens, 2 anesthésistes, un médecin et une infirmière, tous extrêmement qualifiés pour effectuer les réparations clitoridiennes proposées. Il est aussi important de rappeler que l'appartenance religieuse de ces professionnels est inconnue de la direction qui ne souhaite qu'exprimer sa gratitude auprès de ces personnes qui ont choisi d'offrir 2 semaines de leur temps bénévolement au service de la cause défendue par Clitoraid.

Outre la déclaration irrespectueuse du ministre de la santé, nous avons aussi été extrêmement choqués de lire que la ministre des femmes, Madame Nestorine Sangare, a déclaré que 'vivre sans clitoris n'était pas la fin du monde' ajoute BB ' Lorsqu'une femme meurt en couches parce qu'elle a été excisée, c'est bel et bien la fin du monde, de son monde. Lorsque des femmes doivent endurer des douleurs intolérables à chaque rapport sexuel, j'appelle ça aussi la fin du monde car personne ne devrait jamais vivre une vie de douleurs simplement pour satisfaire une coutume ancestrale ou pire, parce que ceux qui proposent de l'arrêter sont membres d'une minorité religieuse".

Les dizaines de femmes en attente d'être réparées ont l'intention d'exprimer leur détresse et leur révolte auprès du gouverneur et des différentes autorités concernées et il est a souhaiter que Mme Sangare saura les entendre et apporter son soutien.

Deux jeunes femmes venues tout spécialement du Sénégal pour profiter des services Clitoraid ne pouvaient retenir leurs larmes à l'annonce de l'annulation des licences des chirurgiens. L'une de ces deux femmes a été excisée deux fois et vit avec une douleur constante.

"Nous espérons vivement que le chirurgien Burkinabé qui a été forme par l'équipe Clitoraid pourra rapidement les inclure dans son agenda." Ajoute BB. " Elles rejoindront ainsi les 29 femmes qui ont pu être opérées durant les 5 jours pendant lesquels l'équipe Clitoraid a pu fonctionner dans une clinique amie à Bobo Dioulasso."

Un avocat a été engagé conjointement par Clitoraid et l'AVFE afin de lancer des poursuites pour diffamation envers les médecins qui les ont détractes et d'obtenir rapidement le droit d'opérer dans l'hôpital Kamkaso qui est aujourd'hui totalement opérationnel. Il sera assisté d'experts internationaux en matière de discrimination religieuse qui porteront le cas auprès du rapporteur en la matière a la commission des Droits de l'Homme aux Nations Unies si il n'est pas résolu rapidement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires