Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise
  • Le blog de Françoise
  • : Ma nation, c'est l'infini. Aller au-delà des frontières, terrestres, planétaires, galactiques, ethniques, culturelles, génétiques, sexuelles et autres, c'est le début de la liberté et de l'amour universel. My nation is the Infinite. To go beyond terrestrial, planetary, galactical, ethnic, genetic, sexual and others frontiers. This is the beginning of freedom and universal love.
  • Contact

Mes lectures

contactez-moi

27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 16:04
La sclérose en plaques (SEP) : Une solution pour s’en sortir et ne plus avoir de crises !
Connaissez-vous Dominique GUYAUX ? Atteint d’une sclérose en plaques vers l’âge de 30 ans, il a réussi, après de nombreuses expériences et recherches personnelles à se mettre en rémission sans plus aucune crise.
 
Il vient de publier un livre “l’éloge du cru” où non seulement il explique en résumé son mémoire soutenu en 2013 que vous trouverez sur son site  https://alimentationsensorielle.fr/ mais il donne également des conseils pratiques d’alimentation qui lui ont valu sa rémission. Il propose également des week-ends d’initialisation sensorielle.
 

Né en 1956 à Marseille, d’une lignée de marins, Dominique Guyaux fait des études de biologie qu’il interrompt en licence d’océanographie pour apprendre la voilerie afin de gagner sa vie en réalisant son rêve : faire le tour de monde à la voile. Il monte sa propre voilerie en 1981 mais il se heurte à une sclérose en plaques en 1985. Il vend tout ce qu’il possède et largue les amarres avec un petit catamaran en direction des Caraïbes.

Au cours de son périple, qui durera trois années, il découvre l’alimentation crudivore et sa vie bascule. Sa rémission, aussi imprévisible que brutale, le bouleverse. Il doute, teste et trébuche, et publie son premier ouvrage : « Quand je serai seul avec la mer » (roman autobiographique). Mais cette rémission ne lui suffit pas, il veut comprendre : plusieurs années durant il fréquente les milieux crudivores, enseigne la pratique de ce mode alimentaire hors normes et publie son deuxième ouvrage (Le régime du plaisir).

En 2006, il entre à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et passe son diplôme avec un mémoire portant sur le cru et le cuit qu’il valide en 2013. Par ce travail, tout un pan de l’histoire du comportement alimentaire de l’homme, jusqu’alors resté dans l’ombre, s’éclaire d’un jour nouveau. En 2015, il publie une version grand public chez Medicis avec pour titre : « L’éloge du cru – Comment réconcilier alimentation et santé ».

Aujourd’hui, Dominique Guyaux donne des conférences sur le sujet et enseigne la pratique du crudivorisme sensoriel.

Deux projets de recherches lui tiennent encore à cœur :

  • monter la première unité hospitalière de diététique sensorielle à visée thérapeutique ;
  • étudier le microbiote intestinal des crudivores sensoriels actuels.
Vidéos avec Thierry CASASNOVAS
 

Partager cet article

Published by Françoise - dans alimentation vivante
commenter cet article
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 19:06
L’abondance est notre futur – Peter DIAMANDIS
À force d’être accaparé par les mauvaises nouvelles (les seules qui attirent réellement son attention), l’être humain est parfaitement convaincu que c’était mieux avant, que les catastrophes succèdent aux tragédies et que le monde court à sa perte… Seulement voilà, en prenant un peu de recul, on s’aperçoit que c’est tout l’inverse qui se passe. Vous en doutez ? Alors regardez la superbe vidéo qui va suivre.
 
 

Partager cet article

Published by Françoise - dans Vive le paradisme
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 22:06
Thyroïde : Une particularité importante de l’ortie selon Didier RAUZY
"L’ortie a une propriété particulière : Elle a les trois minéraux principaux de notre thyroïde qui sont l’iode, le cobalt et le chrome dans les mêmes proportions".
 
Intéressant pour ceux qui ont des problèmes de thyroïdie !
 
Les 7 plantes utiles pour les problèmes de thyroïde : Le fucus vésiculeux, les graines de lin (moulues), l’échinacée, le gingembre, la réglisse, l’ortie, l’huile d’onagre.
 

Effets sur la thyroïde

La graine d’ortie stimule les fonctions thyroïdiennes. Les feuilles d’orties peuvent diminuer spectaculairement le volume de la thyroïde lors d’hyperplasie ou de goitre, en cas d’hypothyroïdie. L’herboriste Susun Weed mentionne le cas d’une femme regrettant s’être fait désactivé la thyroïde à l’iode radioactif et l’ayant réactivée à l’aide de tisanes d’ortie (!).

 

Partager cet article

2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 21:40

Voici le lien du test ! Vous pouvez choisir le langage en haut à droite !

https://www.16personalities.com/free-personality-test

Bon amusement !

Partager cet article

Published by Françoise
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 20:08
Un pilote militaire russe rapporte une rencontre proche avec deux ovnis
Je me souviens que pendant des diffusions de l’information sur le message raëlien (Les Extra-terrestres ont créé la vie sur terre grâce à la science) dans les rues de Montpellier (France), je rencontrais parfois des pilotes de ligne à la retraite qui m’informaient qu’il leur arrivait de voir des engins pendant leurs vols ! Bien sûr ils n’en parlaient à personne de peur de passer pour des fous. Mais à moi ils se livraient volontiers et pensaient vraiment qu’il y avait de la vie ailleurs !
 
Pour en savoir plus sur les occupants de ces engins, allez sur le site www.rael.org
 
Bonne réflexion !
 
Concernant la rencontre du pilote militaire russe, ça c’est passé en juillet 2016, mais il y en a tout le temps ! Faites un tour sur youtube !
 
 

Partager cet article

Published by Françoise - dans OVNI - UFO
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 17:12
Les crocus à safran
La récolte des crocus à safran commence dans mon potager. On peut même les installer dans des jardinières.
 
C’est une plante qui ne nécessite aucun entretien ! C’est la nature qui s’en occupe.
On plante les bulbes et on laisse faire.
 
Puis vient le mois d’octobre où les feuilles commencent à pointer le bout de leur nez avant l’arrivée des délicates fleurs mauves qui sentent tellement bons. Les fleurs ne durent qu'une journée.
 
Je récolte le pistil à trois brins à l'intérieur de chaque fleur et que je fais sécher dans un mouchoir en papier. Puis l’année prochaine je pourrais déterrer quelques bulbes supplémentaires, car la plante se multiplie régulièrement.
 
Je pense que c’est une bonne idée de cadeau pour récolter son safran à usage personnel.

Partager cet article

31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 14:44
les plantes aromatiques en poudre
les plantes aromatiques en poudre

Une autre façon de consommer les plantes aromatiques. Il suffit de les réduire en poudre – grâce à un simple moulin à café – ou entre les doigts (pour l’ortie) et de les mettre en petits pots. On peut les ajouter de façon discrète dans les salades de crudités, les légumes cuits ou les soupes. Pour affiner encore plus les poudre, je les passe dans une petite passoire.

Personnellement, je récolte toutes mes plantes pour les tisanes et/ou la cuisine et je les fais sécher naturellement.

Partager cet article

28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 13:15

Grâce à de minuscules granulés, les plantes absorbent désormais 97% de l'eau qui leur tombe dessus... contre moins de 20% habituellement ! Fabuleux.

http://positivr.fr/philippe-ouaki-di-giorno-polyter-plante-sans-arrosage/

Dans un monde où l’eau se raréfie et dans lequel les besoins alimentaires explosent, cette invention française semble infiniment précieuse. Philippe Ouaki Di Giorno a en effet mis au point un produit qui permet de multiplier les rendements agricoles… sans le moindre arrosage ! Complètement bluffant, mais 100% authentique. Présentations !

En temps normal, entre 80% et 96% de l’eau part directement dans la terre sans profiter aux cultures. Philippe Ouaki Di Giorno, qui est ingénieur agronome, a donc travaillé pendant des années pour mettre un terme à ce gaspillage… Et il a fini par trouver une solution incroyablement efficace : de simples granulés organiques qui permettent aux plantes d’absorber 97% de l’eau qui leur tombe dessus !

Étonnant, non ?

Et oui, vous avez bien entendu : plutôt que de faire fortune avec un brevet révolutionnaire qui lui rapporterait des milliards, Philippe Ouaki Di Giorno préfère garder sa « recette » pour lui afin qu’elle ne tombe pas entre de mauvaises mains !

Son site : http://polyter.net/

Partager cet article

Published by Françoise - dans écologie
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 09:05
Jus de légumes et plantes sauvages : le pourpier
Jus de légumes et plantes sauvages : le pourpier

Cela fait longtemps que je l’attends et il vient de poindre son nez dans mon potager, j’ai nommé le pourpier.

Personnellement j’utilise les feuilles dans mes salades de crudités et les tiges dans mes jus de légumes. Mais il existe de nombreuses recettes à base de cette plante.

Tout se mange dans le pourpier. On peut même faire confire les feuilles charnues dans du vinaigre pour le déguster ensuite comme les câpres.

http://recettes.de/pourpier

C’est une plante potagère connue en France depuis très longtemps puisque les archives de documents commerciaux ces Halles de Paris attestent d’une consommation importante jusqu’en 1840 (les dernières années de la monarchie bourgeoise de Louis-Philippe).

Le pourpier est originaire des régions tropicales du globe est est utilisé comme légume depuis plus de 2000 ans en Inde et en Perse. Il n’a atteint l’Europe du Nord que vers le XVIème siècle.

Les propriétés diététiques sont nombreuses : minéralisant, dépuratif, nutritif, vermifuge... Il est riche en vitamines A, B, C et en calcium, fer, iode et phosphore... et en Oméga 3.

En Crête il y pousse naturellement et y est consommé régulièrement.

http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/archive/2008/07/04/legume-oublie-le-pourpier.html

Partager cet article

26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 16:44
Jus de légumes et plantes sauvages : le chénopode blanc
Jus de légumes et plantes sauvages : le chénopode blanc

Pas besoin d’aller bien loin pour trouver le chénopode blanc. Il y en a juste en bas de chez moi, dans le petit parking. J’en ai également dans mon potager, qui s'infiltre entre les légumes.

C’est une plante très riche en minéraux et en protéines végétales, que l’on peut utiliser crue ou cuite. Le chénopode est de la même famille que les épinards.

http://vegecru.com/chenopode

Personnellement j’aime ajouter les feuilles dans mes jus de légumes.

On peut le faire en pesto : http://www.crudivorisme.com/2014/05/27/pesto-de-chenopode-blanc-chou-gras/

Ingredients

  • 2 tasses (500 ml) de feuilles de chénopode bien lavées et essorées
  • 1½ cuillerée à table (22 ml) de jus de citron frais
  • 1 cuillerée à table (15 ml) d'huile d'olive
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de levure alimentaire en paillettes (optionnel, mais donne un petit goût fromagé)
  • une pincée de sel
  • une petite gousse d'ail dégermée
  • 5-6 brins de ciboulette

Instructions

  1. Mettre tous les ingrédients dans le robot culinaire avec la lame en "s" ou bien dans la jarre du "blender". Laisser tourner par a-coups jusqu'à obtenir une texture plutôt homogène, tout en gardant une légère texture.
  2. Utiliser rapidement pour profiter de la saveur fraîche du chénopode, ou profiter de l'abondance et congeler le pesto dans des bacs à glaçons (et transférer les cubes dans un sac à congélation dès que le pesto est congelé).

Une autre recette de pesto de chénopode blanc : https://allegoriedelagrenouille.wordpress.com/2015/08/09/pesto-de-chenopode-blanc/

Partager cet article